chez Costco photo rene marquis

Le dossier Costco cheminera dans le respect des lois

Le maire Bernard Sévigny n'a toujours pas consulté le projet déposé par Costco pour la construction d'un nouveau magasin au plateau Saint-Joseph.
Il précise qu'il souhaite toujours que le dossier cheminera rapidement, mais que toutes les étapes légales devront être suivies à la lettre. Il n'est pas en mesure d'établir un échéancier pour une éventuelle décision.
«On va laisser travailler les services et le comité consultatif d'urbanisme (CCU). Honnêtement, je n'ai pas vu le projet. Je sais que le projet a été déposé, que la prochaine étape est le comité consultatif d'urbanisme, et je vous dirai ce que j'en pense à terme. Clairement, nous avons dit que nous serions facilitants. Et à ceux qui disent "comment ça le maire sera facilitant pour un projet qu'il ne connaît pas", je réponds que je me suis assis avec le président de Costco. Je le sais ce qu'est le projet. C'est de l'information que je ne veux pas rendre publique parce que le dossier est en discussion au CCU», commente M. Sévigny.
«Quand je dis que je veux accélérer le processus, ce n'est pas de contrevenir à la loi. Il y a des éléments incontournables, des délais légaux, sauf qu'au lieu de prendre six semaines avant de déposer un document au ministère, est-ce qu'on peut le faire en deux semaines? Est-ce qu'on peut être un peu plus rapide que le traitement normal? Mais quand le traitement normal est de prendre 90 jours pour avoir une réponse du ministère, on ne peut pas jouer sur les aspects légaux. Nous serons facilitants, mais dans le respect des lois qui nous encadrent.»