Le Costco de Sherbrooke souhaite déménager sur le terrain adjacent au Centre de foires.

Le dossier du Costco présenté en juin?

Le dossier de la construction d'un nouveau magasin Costco sur le plateau Saint-Joseph sera présenté au comité consultatif d'urbanisme (CCU) mercredi et pourrait être déposé au conseil municipal en juin. Le comité exécutif a traité le sujet en début de semaine.
Le président du comité exécutif, Serge Paquin, affirme que le sujet a été abordé « de façon informelle » et que le CCU en prendra connaissance mercredi. Il est toutefois prévu qu'il s'agira d'une présentation verbale seulement, ce qui ne permet pas l'adoption d'une recommandation. « Le dossier viendra probablement en deux temps au CCU. Ce sera certainement une présentation appuyée de cartes. »
Radio-Canada Estrie avance la date du 19 juin pour le dévoilement des plans du Costco. M. Paquin, bien qu'il estime possible que le sujet soit traité en juin, refuse de donner un échéancier. « Ça dépendra du cheminement du dossier. Ce sera au CCU de juger. Nous ne leur donnons pas de commandes et ils peuvent exercer leur jugement. Si tout va bien, effectivement, nous nous attendons à ce que le dossier soit soumis au conseil en juin pour que nous puissions adopter une orientation. »
La présidente du CCU, Nicole Bergeron, n'a pas entendu parler de date pour le dépôt d'une recommandation au conseil municipal. « Il se peut que l'objectif soit de traiter le dossier avant les vacances d'été, mais pour l'instant, je ne peux pas avancer d'échéancier alors que nous ne savons même pas la date de la présentation officielle au CCU. Nous devons nous organiser pour que toutes les séquences soient réalisées dans l'ordre. »
En cas de besoin le CCU, qui se réunit deux fois par mois, peut convoquer une réunion extraordinaire. « Pour le moment, il n'y a pas de réunion spéciale alors il faudrait se rabattre sur les dates statutaires. Si nous devons respecter des échéanciers, nous le considérerons. »
Au calendrier, une réunion du CCU est prévue le 7 juin. « Si nous avons une présentation verbale d'abord, nous aurons peut-être le temps de travailler en amont. Habituellement, quand le dossier est déposé, nous sommes en mesure de prendre une décision le soir même, d'où l'importance que le dossier soit complet et que les membres du CCU sentent qu'ils peuvent prendre une décision éclairée. »
Mme Bergeron rappelle que les membres du CCU comprennent « très bien l'importance du dossier », mais qu'il faudra s'assurer que les délais légaux sont respectés.
Entretemps, l'avis de Commerce Sherbrooke a été sollicité et a été ajouté au dossier. Il deviendra public quand le sujet sera traité au conseil municipal.
Costco a déposé son projet à la Ville à la mi-février. Selon les informations qui filtraient en début d'année, le projet nécessitera l'approbation du gouvernement provincial pour des modifications au schéma d'aménagement. Une fois une orientation adoptée au conseil municipal, il faut compter environ six mois pour que les modifications réglementaires soient approuvées. Il s'agit de délais légaux qui ne seront pas entravés par la tenue de l'élection municipale.
Le maire Bernard Sévigny avait déjà affirmé qu'il tenterait de faire cheminer le dossier le plus rapidement possible tout en respectant toutes les étapes légales à la lettre.
Le député Luc Fortin s'était pour sa part assuré auprès du ministre Pierre Moreau, en 2015, que le gouvernement du Québec serait facilitateur dans le dossier si une modification au schéma d'aménagement était nécessaire. Il comptait faire des démarches auprès de son collègue Martin Coiteux, devenu ministre des Affaires municipales depuis.
Costco voudrait s'implanter sur le terrain adjacent au Centre de foires de Sherbrooke, à l'angle du boulevard du Plateau-Saint-Joseph et du boulevard Monseigneur-Fortier, sur un terrain appartenant au Groupe Immex. Le magasin aurait une superficie d'environ 140 000 pieds carrés. Le concept du commerce inclut la présence d'une station-service qui compterait environ une quinzaine de pompes.