L’auteur et éditeur sherbrookois Yves Nadon a remporté le Prix des libraires jeunesse 2019, catégorie album jeunesse 0-5 ans, pour son très beau livre Mon frère et moi.

L’auteur sherbrookois Yves Nadon remporte le Prix des libraires

Nouvel honneur pour la maison d’édition sherbrookoise D’eux : le livre Mon frère et moi, signé par l’auteur estrien Yves Nadon et illustré par Jean Claverie, remporte le Prix des libraires, catégorie album jeunesse 0-5 ans, publié au Québec.

La reconnaissance est double pour Yves Nadon, qui est à la fois l’auteur et l’éditeur du très bel album lancé en mars 2018. 

« Ça fait très plaisir, surtout que c’est un prix qui vient des libraires indépendants. Je trouve ça fantastique parce que derrière ces enseignes qui font chemin hors des grandes bannières, il y a bien plus que des gens qui vendent des livres. Il y a des gens qui lisent. Alors avoir été choisi par eux, c’est un bel honneur », dit Yves Nadon, joint à Montréal jeudi où il assistait à la cérémonie de remise des prix. 

« J’ai été touché par ce qui a été dit et par la lecture remplie de sensibilité de la comédienne Catherine Trudeau. Elle a su présenter le récit avec beaucoup de finesse. »

L’histoire pétrie de tendresse qu’il a imaginée s’ancre à un important moment partagé entre un grand frère et son cadet. Au fil des pages, il est question d’amour fraternel et des tremplins qui font grandir. 

« J’ai amorcé la rédaction de ce livre en 2014. On peut dire que je l’ai porté longtemps. »

C’est le quatrième album jeunesse que signe Yves Nadon, mais le premier qu’il publie sous la bannière de D’eux, qu’il a cofondé avec France Leduc, il y a trois ans. Complices dans la vie comme dans l’univers bouquin, les deux Sherbrookois ont vu leur boîte s’illustrer au dernier Bologna Children’s Book Fair, où ils ont remporté le prestigieux titre du meilleur éditeur jeunesse d’Amérique du Nord, en mars 2018. 

« On a de chouettes projets qui s’en viennent et le Prix des libraires, la reconnaissance du milieu, ça ajoute à ce bel élan qui nous porte », résume l’auteur et éditeur. 

Créé en 2011, le Prix des libraires du Québec, catégorie Jeunesse, honore des livres qui éveillent les sens et appellent la curiosité. Il valorise également la mission du libraire.

En tout, six prix ont été remis dans la catégorie jeunesse. Du côté des publications québécoises, Le livre où la poule meurt à la fin, de François Blais et Valérie Boivin (Les 400 coups) s’est illustré dans la catégorie 6 à 11 ans, tandis que le roman Au carrefour de Jean-François Sénéchal (Leméac), a séduit le jury dans la catégorie 12 à 17 ans. Les lauréats des publications hors Québec sont Le secret du rocher noir, de Joe Todd-Stanton (catégorie 0 à 5 ans), Jefferson de Jean-Claude Mourlevat et Antoine Ronzon (catégorie 6 à 11 ans) et Irius, de Stéphane Servant (catégorie 12 à 17 ans).

L’histoire pétrie de tendresse de Mon frère et moi s’ancre à un important moment partagé entre un grand frère et son cadet.