L'aide accordée par le ministère du Tourisme à la Fête du lac double

Des festivals et événements de Sherbrooke voient l'aide financière accordée par le gouvernement québécois majorée par rapport à l'an dernier.
Le ministère du Tourisme octroie 155 000 $ à quatre organisations pour la saison été-automne 2017. Cette somme représente une augmentation de 80 500 $ par rapport à la même période en 2016, annonce Luc Fortin, député de Sherbrooke. L'appui consenti provient du Programme de développement de l'industrie touristique du ministère du Tourisme qui a été révisé cette année.
Ainsi, le Festival des harmonies et orchestres symphoniques du Québec, qui a eu lieu du 4 au 28 mai, reçoit 35 000 $, comparativement à 20 000 $ l'an dernier. Sherbrooke t'en bouche un coin, qui a eu lieu récemment, peut compter sur une aide de 13 000 $. L'événement gourmand n'avait pas reçu d'argent l'an dernier.
La hausse du budget annoncé fait presque doubler la subvention accordée par Québec à la direction de la Fête du lac des Nations, qui aura lieu du 18 au 23 juillet 2017. Si en 2016, 54 500 $ ont été offerts, c'est 100 000 $ qui sont versés cette année.
Pour sa part, le Sherblues & Folk, qui fera vibrer le centre-ville du 5 au 9 juillet, recevra 7000 $, après ne pas avoir été sur la liste des festivals soutenus l'an dernier.
En janvier dernier, le Gouvernement du Québec augmentait à 110 millions $ le soutien financier accordé aux festivals et aux événements pour les cinq prochaines années, soit une augmentation de 46 pour cent de l'enveloppe totale.
La bonification de l'aide financière permettra, entre autres, de financer de nouveaux festivals et événements qui ne sont pas déjà soutenus par le programme, d'assurer le financement des festivals et événements selon leur performance et de soutenir le potentiel de croissance des festivals et événements majeurs.
«Ces événements rassembleurs et grandioses attirent, chaque année, des milliers de visiteurs qui profitent de leur passage chez nous pour découvrir les attraits touristiques prêts à les accueillir», déclare M. Fortin, ministre responsable de la région de l'Estrie.
«Cette effervescence se traduit sans contredit en retombées économiques et touristiques importantes.»