La Ville de Sherbrooke a fait épandre un abrasif à base de jus de betterave qui permet de rendre les chaussées moins glissantes après une bordée de neige.

La Ville sort le jus de betterave

La Ville de Sherbrooke a pris les devants quelques heures avant le début de la tempête pour épandre un abrasif qui permet de rendre les chaussées moins glissantes après une bordée de neige.

Des camions ont appliqué une substance à base de jus de betterave avec un fondant, explique Guylaine Boutin, directrice de la Division de la voirie.

C’est la deuxième fois cette saison qu’on utilise cet abrasif, dit-elle.

« On s’en sert depuis quatre ans et on doit l’appliquer sur une chaussée sèche. » 

« Le jus de betterave empêche la neige de coller à l’asphalte. »

On en a épandu sur les artères et les rues collectrices, ajoute-t-elle. Les automobilistes ont pu remarquer l’apparition des lignes noires sur la chaussée. 

Les équipes seront à pied d’œuvre pour rendre les déplacements possibles mercredi matin, mais Mme Boutin concède que la tempête rendra les opérations difficiles. Elle demande aux gens de réduire les déplacements non urgents. 

Les rues locales sont déblayées aussitôt que les axes prioritaires seront sécurisés et praticables. Le déneigement des trottoirs commencera quant à lui tôt mercredi matin. Un antigivrant a été appliqué sur les artères et certaines rues collectrices afin d’éviter que la neige forme une couche de glace.

Pour sa part, l’Organisation municipale se sécurité civile de la Ville de Sherbrooke est en « phase de veille », selon les indicateurs établis au plan particulier d’intervention des mesures d’urgence. On maintient la surveillance des différents facteurs permettant de prévoir les actions à entreprendre si la situation passe au seuil de préalertes, précise-t-on.

Les écoles en « mode veille »

La tempête prévue pour mercredi pourrait forcer une autre journée de congé pour des élèves de la région estriennes.

Des commissions scolaires se sont mises en « mode veille » en raison des prévisions de la météo en vigueur dans la région de Sherbrooke.

Au plus tard à 6 h 30 mercredi matin, on annoncera s’il y aura suspension ou non des cours et du transport scolaire. 

À la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke et des Hauts-Cantons, on recommande de surveiller les médias et leurs sites web et médias sociaux pour en savoir plus.

Rappelons que la région pourrait recevoir de 20 à 40 centimètres de neige à partir de la nuit de mardi à mercredi.