La Ville de Sherbrooke prête pour la tempête

SHERBROOKE — La Ville de Sherbrooke prépare activement ses équipes de déneigement pour l’intense tempête hivernale qui s’abattra sur la région samedi soir. Elle souhaite d’ailleurs que les citoyens réduisent leurs déplacements ce week-end, pour faciliter le travail des opérateurs et pour éviter les conditions routières dangereuses. 

Rappelons que de 20 à 30 centimètres de neige et de poudrerie sont attendus dans plusieurs secteurs de l’Estrie, ainsi que de forts vents glaciaux. 

LIRE AUSSI : Un système météo qui pourrait laisser de 20 à 30 cm

« On suit les prévisions météo d’heure en heure [vendredi], on a fait notre planification d’effectifs avec les prévisions qu’on a jusqu’à maintenant, et à partir du moment où on va se rapprocher du phénomène, on va confirmer tout le scénario. On a déjà des heures prévues pour commencer certaines étapes de déneigement. Dans le cœur de la tempête, on va se ramasser environ 150 opérateurs. On a des gens sur le déneigement des rues, des trottoirs, des stationnements. On a des équipes de relève de prévues chaque 12 h. On va se relayer d’heure en heure, parce qu’on va aussi faire un tassement dans la nuit de dimanche, pour finir de nettoyer tout ça », explique Guylaine Boutin, directrice du Service de l’entretien et de la voirie de la Ville de Sherbrooke.

Mme Boutin recommande aux citoyens de prendre le volant seulement si c’est nécessaire, mais leur demande aussi de ne laisser aucun obstacle dans les rues.

« On demande de stationner les véhicules dans les entrées, autant de jour que de nuit, pour nous laisser libre accès aux rues. Ça nous permet d’aller plus rapidement pour effectuer le déneigement. Pour ceux dont la collecte de déchets est lundi, on demande d’attendre à lundi matin pour sortir les bacs, de toute façon on ne commence jamais à ramasser avant 8 h le matin. »

Froid glacial

Des avertissements météorologiques sont en vigueur dans plusieurs régions du Québec. Selon les prévisions d’Environnement Canada, du froid intense touchera presque toutes les régions québécoises, dès vendredi soir. Cette vague de froid pourrait persister jusqu’à lundi. 

De basses températures sont attendues en Estrie, avec le refroidissement éolien, les citoyens peuvent s’attendre à une température de -32 le matin et de -25 en après-midi. Un risque d’engelures est aussi en vigueur. 

Même si la température ne sera pas agréable, elle rendra le travail de déneigement moins difficile.

« Ça fait de la neige sèche, ce ne sera pas de la neige dure à pelleter, autant pour les citoyens que pour nous », ajoute Mme Boutin.

En plus de rendre les routes glissantes, où la visibilité sera réduite à plusieurs endroits, le grand froid rend l’efficacité des fondants utilisés par le Ministère des Transports fortement réduite, voire nulle. Et lors de froid intense, l’adhérence des pneus est réduite.

Pour ces raisons, les usagers qui choisiront de prendre la route devront augmenter de façon significative la distance entre les véhicules. Le Ministère recommande donc aux automobilistes de s’informer des conditions routières sur les différentes plateformes du Québec 511 et d’adapter leur conduite en fonction des conditions en vigueur.