La station Mont-Bellevue fermera les lundis et mardis

La station de ski du Mont-Bellevue fermera les lundis et mardis soir à compter de la saison hivernale qui s’amène. En contrepartie, elle ouvrira une heure plus tôt, soit à 17 h, les mercredis et jeudis.

Le sommaire des activités du Regroupement du parc du Mont-Bellevue était déposé lundi à l’hôtel de ville. La recommandation de fermer la station de ski les lundis et mardis s’appuie sur le faible achalandage et sur le besoin en main-d’œuvre. On relevait en moyenne 27 skieurs sur les pentes le lundi alors qu’ils étaient en moyenne 63 le mardi. En comparaison, ils sont 282 dès le mercredi.

Pour la saison 2018-2019, les revenus associés aux deux premières journées de la semaine s’élevaient à 11 200 $, contre 21 000 $ en coûts d’exploitation.

« La raison principale n’est pas financière. Les moniteurs sont souvent des étudiants qui veulent travailler 10-15 heures par semaine. On aime mieux les avoir les fins de semaine où il y a plus de monde », commente le président du comité du sport et plein air, Vincent Boutin.

À noter que la montagne sera ouverte les lundis d’activités pédagogiques de 9 h à 17 h. 

Le conseiller Marc Denault a prévenu qu’il faudrait se doter d’une politique pour régir les jours d’ouverture ou de fermeture de la montagne. « Je verrais mal un lundi ou un mardi avec 15 centimètres de neige au sol alors que le centre serait fermé. Certains grinceraient des dents. »

Ses collègues ont démontré une ouverture à des mesures exceptionnelles en cas de conditions particulièrement propices aux sports de glisse.

Paul Gingues a souhaité fait un compliment au Regroupement du parc du Mont-Bellevue. « Depuis qu’ils ont pris en main la montagne, ils font un très beau travail. Je leur fais confiance. »

Annie Godbout se dit fière de compter sur une montagne en pleine ville, surtout qu’il s’agit d’un tremplin pour les autres centres de ski de la région.

Les revenus de billetterie au mont Bellevue ont connu une croissance de 31 % en 2018-2019, ce qui s’explique notamment par 13 jours d’ouverture supplémentaires.