Des injures contre les signaleurs du chantier de la rue Viau, dans le secteur de Rock Forest, ont été rapportées.
Des injures contre les signaleurs du chantier de la rue Viau, dans le secteur de Rock Forest, ont été rapportées.

La rue Viau sous surveillance policière pendant les travaux

SHERBROOKE — Les nouveaux chantiers routiers se concentrent dans le district de Rock Forest, cette semaine, alors que la reconstruction de la rue des Partisans, prévue l’an dernier, se met en branle. Le chantier de la rue Viau, entre les rues Guillaume et Fortier Sud, mobilisera aussi des énergies, d’autant que le Service de police de Sherbrooke (SPS) portera une attention particulière à la circulation dans ces rues.

Les travaux sur la rue Viau semblaient inquiéter les citoyens, la semaine dernière, si bien que la conseillère du district, Annie Godbout, et la directrice du Service des infrastructures urbaines, Caroline Gravel, ont organisé une rencontre d’information. 

« La rencontre a été cordiale. J’ai expliqué les travaux et les façons de faire. Le trottoir qui est installé sur la rue Fortier se trouve dans un corridor scolaire. La rue n’est pas plus étroite que les autres sur le territoire. Il y a peut-être plus de circulation, ce qui est une raison de plus pour y mettre un trottoir », commente Mme Gravel. 

Aucune étude n’a été lancée pour étudier la possibilité d’ajouter un trottoir sur la rue Charlevoix. Les travaux à faire sur la rue Fortier ont été ajustés pour éviter de gruger trop de terrain chez les citoyens.

Isabelle Gendron, relationniste du Service de police de Sherbrooke, confirme que les policiers seront très présents dans le secteur des rues Fortier Sud et Viau. « On demande aux automobilistes d’être vigilants avec la signalisation et les détours annoncés. On nous rapporte que les citoyens ne font par leurs arrêts obligatoires. L’amende est salée dans ce cas et il faut compter trois points d’inaptitude. On demande donc aux gens de prévoir leurs déplacements en sachant qu’il y aura des détours. »

Mme Gendron ajoute que la présence policière est requise en raison des comportements inappropriés à l’endroit de signaleurs. « Les règles s’appliquent aussi pour les marcheurs. Ne pas obéir à un ordre de signaleur peut engendrer des coûts de 200 $ plus les frais et c’est toujours inacceptable d’injurier une personne. À la réglementation municipale, c’est une amende de 150 $ qui peut être ajoutée. Pour l’instant, nous n’avons pas donné de constats sur ce chantier, mais nous serons présents cette semaine. »

La relationniste du SPS indique que des injures ont été rapportées contre les signaleurs. 

Caroline Gravel précise par ailleurs que les travaux sur le chemin de Saint-Élie et sur l’autoroute 10, qui se tiennent simultanément, ne devraient pas causer des problèmes de circulation en raison de la COVID et de la diminution de la circulation dans les derniers mois. Il ne resterait pas plus de deux semaines à ces chantiers.

Dans un autre ordre d’idées, les entraves devraient être plus nombreuses à partir de la semaine prochaine, quand les chantiers octroyés au privé, pour 8 M$, se mettront en branle. Caroline Gravel estime que ce sont environ deux chantiers de plus par semaine qui seront lancés. « Ce sont tous les travaux de resurfaçage que nous avons donnés à l’externe pour nous permettre de terminer tout ce qui était planifié dans l’année en cours. C’est le même entrepreneur qui a décroché tous les contrats. Il doit lui aussi coordonner ses travaux avec le personnel dont il dispose. »

Caroline Gravel

Mme Gravel profite de l’occasion pour rappeler quelques règles de sécurité. 

« Nous voulons rappeler à la population que lorsqu’il y a des chantiers sur leur rue, lorsqu’il y a des excavations profondes, des corridors pour piétons sont aménagés à l’extérieur de la zone de chantier. Les piétons doivent respecter ce corridor et circuler le long des clôtures qui sont installées. Par le fait même, les citoyens n’ont pas accès à leur entrée de cour avec leur véhicule. Les véhicules doivent être stationnés en périphérie des chantiers. »

Enfin, la piste cyclable passant sous le pont Jacques-Cartier, en provenance du parc du même nom, sera fermée du 10 au 19 juin, de manière à terminer les travaux amorcés l’année dernière.

Le chantier de resurfaçage de la rue Vimy a quant à lui pris fin, comme le resurfaçage de la rue Dominion.