Le niveau de la rivière Magog a baissé jeudi, malgré l’ouverture des vannes du barrage Rock Forest.

La rivière Magog en baisse, mais Hydro reste sur ses gardes

Les nouvelles sont bonnes pour les riverains de la Magog à Sherbrooke. Le niveau de la rivière était à la baisse jeudi matin.

Pendant que le niveau du lac Memphrémagog est demeuré stable, celui de la rivière Magog était en baisse de neuf centimètres, signale-t-on dans un communiqué de presse. La même diminution a été enregistrée le long de la rivière où certains terrains ont été inondés.

Rappelons qu’Hydro-Sherbrooke a dû ouvrir les vannes de son barrage Rock Forest, mercredi avant-midi, afin de faire diminuer le niveau des lacs Magog et Memphrémagog. 

Le Service d’Hydro-Sherbrooke note également que le niveau de la rivière Magog est en baisse de 15 centimètres à la hauteur du pont Jacques-Cartier. 

Mercredi, des pompiers du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke (SPCIS) ont visité les résidences des secteurs à risques afin de répondre aux questions des citoyens. À la Ville de Sherbrooke, on ne signale pas d’infiltration d’eau chez les riverains ciblés par la hausse du niveau. On répète que c’est la responsabilité des propriétaires de sécuriser leur maison, avec des sacs de sable par exemple.

« Ce sont de bonnes nouvelles. Nous maintiendrons les barrages ouverts et nous demeurerons vigilants au cours des prochains jours, alors que l’on prévoit des accumulations de pluie », explique Christian Laprise, directeur d’Hydro-Sherbrooke.

Parce que les riverains ne sont peut-être pas au bout de leur peine. Environnement Canada a émis un « bulletin météorologique spécial » pour la région de l’Estrie. On prévoit d’importantes précipitations de pluie.

Une dépression en provenance du Texas s’intensifiera en traversant les Grands Lacs vendredi. Les précipitations générées par ce système atteindront le sud du Québec dès vendredi en mi-journée et s’intensifieront au cours de la nuit suivante tout en se propageant vers l’est, signale la société d’État. 

De 20 à 40 millimètres de pluie sont attendus le long de la vallée du Saint-Laurent entre Montréal et Charlevoix et au sud, ainsi que sur la vallée de l’Outaouais. Les quantités de pluie pourraient atteindre jusqu’à 50 millimètres sur certains secteurs au nord du fleuve Saint-Laurent.

Combinée à la fonte de la neige au sol, la pluie devrait accélérer le processus de crue printanière.