Régine Laurent
 Régine Laurent

La région se prépare à accueillir la Commission Laurent

Des audiences publiques de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse (CSDEPJ), présidée par Régine Laurent, se tiendront à Sherbrooke de mardi à jeudi.

La Commission se veut prioritairement à l’écoute des jeunes, des parents, des familles, des intervenants, des familles d’accueil. Ce sera la matière première, les fondations sur lesquelles la réflexion des commissaires sera construite. Pour ce faire, une multitude de moyens de consultation seront déployés.

Les audiences se déroulent à l’Hôtel Delta de Sherbrooke dès 9 h.

Le public est invité à assister aux audiences publiques. Il y a cependant un maximum de places assises et les gens de la commission sont donc en droit de refuser l’accès. De plus, il n’est pas permis de rester dans la salle d’audience lors des périodes à huis clos. 

Mardi matin, ce sera le président-directeur général du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, Stéphane Tremblay, ainsi qu’Alain St-Pierre, ex-directeur de la protection de la jeunesse par intérim, qui briseront la glace, suivis de plusieurs chefs de service et intervenants du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

En après-midi, des représentants de la Commission scolaire Val-des-Cerfs seront entendus.

Mercredi, les Drs Alain Poirier et Irma Clapperton de la Santé publique de l’Estrie seront entendus, suivi des Drs Geneviève Beaulieu et Francis Livernoche, pédiatres au CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Jeudi, ce sera le directeur du Service de police de Sherbrooke Danny McConnell qui ouvrira la journée. En après-midi, des représentants de la Table estrienne de concertation interordres en éducation seront entendus.

Tout au long des trois journées, des parents et des intervenants seront entendus à huis clos, et des professeurs universitaires viendront aussi faire des présentations.

Rappelons que la CSDEPJ a pour mandat d’examiner les dispositifs de protection de la jeunesse, dans les différents réseaux d’intervention concernés – santé et services sociaux, éducation, petite enfance, sécurité publique et judiciaire – de manière à identifier les enjeux et les obstacles et à formuler des recommandations au gouvernement du Québec sur les améliorations à apporter.

C’est la mort d’une fillette à Granby, le printemps passé, qui a donné naissance à cette Commision spéciale.

Tous les détails et l’horaire complets sont disponibles sur le site internet de la commission : www.csdepj.gouv.qc.ca/accueil/.