Yvon Bélair et sa femme ne prennent pas de congé pour Noël.
Yvon Bélair et sa femme ne prennent pas de congé pour Noël.

La pauvreté ne prend pas de congé

Le grand chevalier de Magog, Yvon Bélair, ne prend pas de congé pour Noël. Le matin du 25 décembre, l’homme qui occupe cette fonction depuis près de deux décennies embarque dans son camion et va chercher de la nourriture.

« L’hiver, on donne de la nourriture tous les lundis, mercredis et vendredis. En 2018, on a fait 3500 dépannages alimentaires. On sera au-dessus de 3000 cette année », se réjouit l’homme, saluant au passage son équipe qui l’aide tout au long de l’année. 

« On ne peut pas prendre congé, mentionne M. Bélair, qui est allé chercher 60 caisses de nourriture à Waterloo le 24 décembre. Je suis allé chez IGA ramasser de la nourriture. Habituellement, je vais là toutes les fins de semaine pour ramasser du pain et du dessert. Durant le temps des Fêtes, la banque alimentaire ne ramasse pas, donc moi j’y vais. On n’arrête jamais tout au long de l’année, mon épouse et moi. J’ai quasiment une sainte femme avec moi! »

Selon lui, la demande pour le dépannage alimentaire augmente d’année en année. « Je rêve du jour où on va en donner moins. Il va y avoir moins de monde qui va venir solliciter de l’aide. Moi, quand quelqu’un m’appelle pour me dire qu’ils connaissent une famille, même si c’est à Sherbrooke, on aide tout le monde. C’est arrivé cette semaine. Ce n’est pas une question de région », assure M. Bélair. 

« On a un entrepôt où on entrepose des meubles, renchérit-il. Quand il y a eu le gros feu à Magog l’an dernier, on a meublé 10 familles. Ça n’a pas coûté une cenne. Ça m’a pris 4 mois pour tout amasser ça. Au mois d’avril, tout le monde avait leurs meubles. »

Même si la banque alimentaire s’occupe du IGA la semaine, M. Bélair et son équipe ne peinent pas à trouver de la nourriture pour les plus démunis. « Avec les fins de semaine et avec ce qu’on ramasse ailleurs, je réussis à combler énormément de monde. On rend des gens très heureux », résume-t-il.