La Maison Aube-Lumière aura son «Jardin d’enfants»

Un «jardin d’enfants» sera aménagé l’été prochain sur les terrains de la Maison Aube-Lumière, institution offrant des soins palliatifs.

Conçu bénévolement par Gendron Horticulture, le nouvel équipement sera aménagé sur la partie avant de la Maison de soins, située près de l’hôpital Fleurimont du CIUSSS de l’Estrie-CHUS. Il comportera des modules de jeux pour enfants, un espace « famille » avec balançoire sur roulement et sera agrémenté de végétaux.

Le jardin d’enfants permettra aux plus jeunes visiteurs de passer un agréable moment, alors que des membres de leur famille soutiennent leur proche en fin de vie, ajoute-t-on.

L’organisme Aube-Lumière a été choisi comme récipiendaire d’un don de 25 000$ par la Fondation Bon départ Canadian Tire du Québec, issu du programme « Dons aux organismes de bienfaisance ». 

La Maison recevra un appui équivalent de la part du propriétaire du Canadian Tire du plateau St-Joseph de Sherbrooke, Michel Mayrand, pour la réalisation de son projet.  C’est donc, au total, une aide de 50 000$ qui sera consacrée à l’achèvement de ce projet d’amélioration, annonce un communiqué de presse.

« Nous nous estimons choyés d’obtenir du financement pour le projet de jardin d’enfants », déclare Marie Bécotte, directrice générale de La Maison Aube-Lumière. 

« Non seulement cette aire de jeux sera saine pour nos jeunes visiteurs, elle incitera ces derniers à venir visiter les personnes en phase avancée de cancer plus souvent, ce qui leur procure à coup sûr, un très grand bonheur. » 

De leur côté, Michel Mayrand, propriétaire du Canadian Tire du plateau St-Joseph de Sherbrooke, et sa partenaire Chantal Ouellette, disent soutenir la cause depuis plusieurs années. «Nous croyons en sa mission et dans la grande qualité de ses soins», affirment-ils. Fondée en 1990, la Fondation Bon départ de Canadian Tire du Québec a pour mission de favoriser l’épanouissement des enfants et des familles dans le besoin, de leur permettre de vivre une expérience de camp de vacances à sa Base de plein air Bon départ ou de pratiquer des activités sportives. En 2017, la Fondation Bon départ du Québec a investi plus de 2 millions de dollars dans la santé et le bien-être afin d’aider plus de 222 000 Québécois.