Isabelle Dorais 
Isabelle Dorais 

La journaliste Isabelle Dorais joindrait le cabinet de la mairie

PRIMEUR - La journaliste de TVA Isabelle Dorais pourrait bien passer du monde des médias à la politique. Le maire Steve Lussier l’a approchée pour qu’elle joigne son cabinet. Si son embauche au cabinet de la mairie n’est pas encore confirmée, Mme Dorais a officiellement remis sa démission à TVA en attendant le dénouement du processus.

Jointe par La Tribune, Isabelle Dorais confirme avoir remis sa démission lundi à TVA. « Des discussions sont en cours pour un poste au cabinet de la mairie. Ma candidature suit le processus de vérification », confirme-t-elle, ajoutant qu’elle souhaitait un changement professionnel. Elle confirme également avoir été approchée pour offrir ses services au cabinet de la mairie.

À LIRE AUSSI: Steve Lussier perdrait sa directrice de cabinet

« Je serai en poste pour encore deux semaines à TVA, mais je ne toucherai pas à la politique, que ce soit la politique municipale, provinciale ou fédérale. Mon plus grand souci, c’est d’agir de la façon la plus éthique possible. Ça me préoccupe grandement. Je suis emballée par l’idée. Ça pourrait être un tournant important dans ma carrière. J’étais à TVA depuis 16 ans et du point de vue professionnel, j’étais rendu ailleurs. La politique m’a toujours intéressée. À 47 ans, c’est un beau défi que j’ai envie de relever. »

Isabelle Dorais ne confirme pas si elle vise le poste d’attachée politique ou de directrice de cabinet. Rappelons que dans les dernières semaines, la directrice de cabinet Julie Vinette avait été pressentie pour occuper un poste de conseillère spéciale auprès du directeur général. L’attaché politique Sylvain Vessiot, lui, aurait postulé pour un emploi de coordonnateur à la direction des arrondissements.

M. Vessiot était toujours en poste mardi.

Rappelons que le passage de Julie Vinette vers un poste politico-administratif avait suscité un malaise chez les élus, si bien que la demande d’un poste de conseillère avait été retirée par le directeur général. 

Le maire Steve Lussier a décliné la demande d'entrevue de La Tribune