La démolition de la place Nikitotek débute lundi

C’est ce lundi que l’opération de démontage du théâtre de la place Nikitotek se mettra en branle. La Ville de Sherbrooke démolira du même coup l’édifice qui accueillait le Bingo Abénaquis.

Il faudra prévoir un mois de chantier. La circulation cycliste sera perturbée dans le secteur durant les travaux.

On procédera cet automne à la décontamination du terrain. 

Rappelons que ces étapes s’inscrivent dans le projet de relocalisation du pont des Grandes-Fourches.

Le théâtre a été mis en vente sur le site web Iron Planet pour une période de trois mois. L’infrastructure a été dépouillée de certains accessoires en juin. Une fois démantelée, la scène sera entreposée à l’ancien lieu d’enfouissement sanitaire du chemin des Pèlerins.

Rappelons que la Ville avait lancé un appel d’intérêt pour la place Nikitotek l’hiver dernier, mais la seule offre d’achat obtenue à 30 000 $ avait été refusée. Cette fois, l’encan est ouvert aux acheteurs potentiels de la planète. La Ville de Sherbrooke se réserve ainsi le droit d’évaluer les offres inférieures au prix fixé à 3 M$.

Le bâtiment qui accueillait le Bingo Abénaquis sera démoli afin de laisser place aux nouvelles infrastructures routières. Les travaux de démolition s’échelonneront aussi sur quelques semaines. 

Rappelons que le nouveau pont des Grandes-Fourches verra le jour près du stationnement La Grenouillère et qu’une nouvelle artère urbaine sera aménagée sur près de 300 mètres entre le nouveau pont et la rue Terrill. 

La construction doit commencer en 2021. Le déplacement du pont des Grandes-Fourches redonnera les berges des rivières Saint-François et Magog à la population grâce à la création d’un parc linéaire. Le projet dans son ensemble nécessitera un investissement estimé à 41 M$, dont 26 M$ proviennent d’une subvention octroyée par le ministère des Transports.