Selon des données émises par Statistique Canada, l’utilisation d’eau potable à des fins résidentielles était de 220 litres par personne par jour en 2017 au Canada.
Selon des données émises par Statistique Canada, l’utilisation d’eau potable à des fins résidentielles était de 220 litres par personne par jour en 2017 au Canada.

La consommation d'eau potable en hausse de 10 %

Le Réseau Environnement demande aux Québécois d’effectuer une gestion responsable de l’eau potable. Durant les derniers jours, certaines municipalités ont constaté une forte augmentation de la consommation notamment en raison de la canicule.

La pandémie de la COVID-19 est un autre élément déclencheur de cette hausse de la demande pour l’or bleu. 

Selon le regroupement de spécialistes Réseau Environnement, la consommation d’eau potable des Québécois a augmenté de près de 10 % depuis le début de la crise. 

« Les gens se lavent les mains beaucoup plus qu’à la normale. De plus, les commerces doivent utiliser beaucoup d’eau pour nettoyer », souligne la présidente-directrice générale de Réseau Environnement, Christiane Pelchat.

Le télétravail est également une des causes de cette problématique. « Les gens consomment beaucoup plus d’eau à la maison qu’au bureau. »

Le temps chaud des derniers jours a joué un rôle crucial dans l’augmentation de la consommation d’eau. 

« La sécheresse est un facteur tellement important. Ce n’est pas parce que nous n’avons pas consommé pendant trois mois que les réservoirs ne diminuent pas. La consommation est très présente. Même si certains édifices étaient fermés durant la pandémie, les centres d’accueil et les hôpitaux ont consommé beaucoup d’eau ces derniers temps », souligne Mme Pelchat. 

La consommation d’eau potable à l’extérieur double pratiquement en période estivale, selon le directeur général adjoint de Réseau Environnement, Mathieu Laneuville. 

Les réservoirs de l’Estrie tiennent le coup

Après avoir vu ses réservoirs d’eau pratiquement à sec à la fin du mois de mai, la municipalité de Wotton a été en mesure de garder un bon niveau d’eau durant la canicule des derniers jours. 

Par précaution, l’administration municipale a néanmoins publié un message sur sa page Facebook demandant aux citoyens de restreindre leur consommation d’eau. 

Plusieurs autres municipalités à travers l’Estrie ont également demandé aux résidents de limiter leur consommation. La Ville de Windsor a d’ailleurs restreint la période d’arrosage des pelouses, des fleurs et des jardins entre 21 h et minuit. 

La mairesse de Waterville, Nathalie Dupuis, mentionne qu’il n’y a pas eu de hausse notable de la consommation durant les derniers jours. « Nous avons une réglementation qui est assez sévère concernant l’utilisation de l’eau. Ce n’est pas possible pour un citoyen d’arroser sa pelouse sauf si elle vient d’être semée. Le nettoyage des entrées de cour avec l’eau est aussi interdit. »

Par ailleurs, la Ville de Magog informe la population qu’elle met fin à l’avis d’interdiction d’utilisation extérieure de l’eau potable décrétée le 23 juin dernier. Les feux d’artifice et les feux extérieurs faits dans un appareil grillagé et conforme sont également à nouveau permis.