Kim Boutin a survolé la compétition en fin de semaine en remportant l’or lors des six finales auxquelles elle participait.

Kim Boutin six fois championne

Kim Boutin a volé la vedette en remportant six médailles d’or, en fin de semaine, lors des Championnats canadiens de patinage de vitesse sur courte piste présentés à l’Aréna Maurice-Richard de Montréal. Boutin a par la même occasion décroché le titre de championne nationale. Chez les hommes, Steven Dubois, de Lachenaie, a mérité le même honneur.

La Sherbrookoise a d’abord remporté les épreuves de samedi et dimanche au 1500 m au 500 m ainsi qu’au 1000 m chez les dames.

Kim Boutin, Steven Dubois et six autres patineurs, les Québécois Pascal Dion, Maxime Laoun Alyson Charles, Cédrik Blais et sa sœur Danaé de même que la Néo-Brunswickoise Courtney Sarault, ont obtenu un poste dans le groupe de course pour la saison 2019-2020, duquel seront sélectionnés les patineurs canadiens qui prendront part aux différentes compétitions de la Coupe du monde comme aux Championnats du monde.

« Je suis bien contente de ce que j’ai fait ce week-end. Ç’a été un été quand même difficile, donc pour moi c’était de rebondir sur la glace et faire des performances comme celles-là » a déclaré Boutin à la fin des épreuves. La patineuse a aussi avoué qu’elle ne s’attendait pas à gagner les six épreuves de la fin de semaine. « Je trouve que les filles pendant l’entraînement me poussent et me mettent beaucoup au défi. Elles sont rendues d’un calibre international et ça me pousse vraiment à me dépasser. Je suis contente d’avoir tout gagné, mais j’ai aussi aimé avoir eu un défi à surmonter dans toute mes courses », a déclaré la Sherbrookoise sur le site de Patinage de vitesse Canada.

Pour la suite des choses, Kim Boutin a hâte à la présentation des deux prochaines Coupes du monde, particulièrement celle qui sera présenté à Montréal du 8 au 10 novembre prochaine à Montréal, toujours à l’aréna Maurice-Richard

D’autres membres du club de patinage de vitesse de Sherbrooke participaient à cette compétition montréalaise. Aux points, Nicolas Perreault se classe au dixième rang en raison, notamment d’une 5e et d’une 6e position lors des finales du 1500 m. Jordan Pierre-Gilles a quant à lui remporté la finale B de cette même distance lors de la première finale avant de prendre le troisième rang dans la deuxième.