Juliette Quirion a reçu le Prix Jeune innovateur au gala de l’Association pour le développement de la recherche et l’innovation du Québec (ADRIQ), jeudi soir, pour son projet « Dessine-moi un mouton » présenté à la finale québécoise d’Expo-sciences.

Juliette Quirion honorée en tant que jeune innovatrice

La jeune Sherbrookoise Juliette Quirion accumule les reconnaissances depuis la réalisation de son projet d’Expo-sciences « Dessine-moi un mouton ». Après avoir gravi les échelons vers les finales provinciale, pancanadienne et internationale, voilà que l’élève du Collège Mont Notre-Dame s’est vu décerner le Prix Jeune innovateur au gala de l’Association pour le développement de la recherche et l’innovation du Québec (ADRIQ), jeudi soir.

« C’est vraiment une belle reconnaissance. Ça représente bien le temps et les efforts que j’ai mis dans mon projet », explique l’élève de cinquième secondaire, qui a confectionné une orthèse d’écriture pour la jeune Abigaëlle, alors âgée de 4 ans, qui est atteinte d’arthrogrypose congénitale et d’hypoplasie aux membres supérieurs. Ses malformations et maladies affectent ses muscles et faisaient en sorte qu’elle n’était pas capable de tenir son crayon convenablement.

Juliette s’avoue également ravie de voir ses aptitudes d’ergothérapeute reconnue, alors qu’elle envisage de poursuivre des études universitaires dans le domaine. « Mais je suis encore aussi intéressée par le droit, je ne suis pas encore certaine », partage-t-elle. 

Dans sa définition, le prix récompense une idée créative pour régler un problème concret de la vie réelle. « Je pense que l’orthèse était une solution créative au problème que vivait Abigaëlle, analyse Juliette. J’étais vraiment fière de moi quand j’ai été capable de régler le problème et j’ai vu que ça faisait vraiment une différence. Ça me donne envie de continuer d’innover dans la vie, ça pourrait être bien de continuer d’avoir des accomplissements comme ça. »

Le jury a sélectionné la candidature de Juliette pour un tel prix lors de la finale québécoise d’Expo-sciences, qui se tenait en mai dernier à Longueuil. 

Le prix est accompagné d’une bourse de 1000 $. « Je ne suis pas encore certaine de ce que je vais faire avec. Peut-être le placer dans un compte épargne pour plus tard ou bien payer les frais de mon permis de conduire. » 

Son projet a également reçu le Prix jeunesse innovante ainsi qu’une médaille d’or dans la catégorie intermédiaire à la finale pancanadienne d’Expo-sciences.