David Guillemette

Il doit rembourser 4000$ avant de recevoir sa peine

David Guillemette de Sherbrooke ne se sortira pas facilement de l’affaire de fraude qu’il a reconnue devant le tribunal.

Sommé par le tribunal de rembourser la victime, une personne âgée, l’homme a obtenu trois mois supplémentaires pour amasser 4000 $.

Guillemette a reconnu avoir fraudé une femme de 88 ans sur une période d’un mois en 2017.

« Ça va m’aider sûrement dans l’imposition de la peine. Nous avons eu des échanges assez clairs. Je veux favoriser le remboursement et m’assurer qu’il est fait », a mentionné, jeudi, le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec.

L’avocat de la défense Me Benoit Gagnon de l’aide juridique a mentionné qu’un montant de 1200 $ avait été amassé et que 700 $ doivent être ajoutés au remboursement.

« Ce serait merveilleux que j’aie du temps pour m’atteler à la tâche. J’ai un bon trois mois qui va me permettre de le faire » a indiqué Guillemette au tribunal.

« Les sommes devraient continuer à s’accumuler. Nous avons la moitié de la somme », ajoute Me Gagnon.

Guillemette et sa conjointe de l’époque Vicky Groulx ont reconnu avoir utilisé la carte de guichet automatique d’une grand-tante de cette dernière entre mars et avril 2017 à Sherbrooke.

La dame âgée était hospitalisée en mars 2017 lors du délit.

David Guillemette et Vicky Groulx avaient utilisé la carte bancaire de la dame âgée pour lui louer un téléviseur à sa demande.

Il n’en fallait pas plus pour que Guillemette et Groulx pigent dans son compte de banque.

David Guillemette a reconnu la fraude et le vol de plus de 8200 $. Il doit en rembourser environ la moitié de cette somme.

La carte a été utilisée à plus d’une centaine de reprises pour effectuer des retraits, mais aussi des paiements directs de diverses marchandises.

Les deux fraudeurs ont été arrêtés au printemps 2017, puis accusés.

Vicky Groulx a été condamnée à 15 mois de prison à purger dans la collectivité et à effectuer 150 heures de travaux communautaires.