Grève de vendredi : une seule succursale de la SAQ ouverte

En cette cinquième journée de débrayage des employés de la Société des alcools du Québec (SAQ), une seule succursale a pu ouvrir ses portes en Estrie vendredi.

La SAQ Dépôt, de la rue Jean-Paul-Perrault, dans le secteur du Carrefour de l’Estrie à Sherbrooke, a pu accueillir des clients de 13 h à 21 h.

Le 11 septembre dernier, les syndiqués avaient tenu une grève-surprise à la grandeur du Québec. En Estrie, les employés syndiqués s’étaient rassemblés devant cette SAQ Dépôt.

À la mi-juillet, la direction de la SAQ prévoyait maintenir en service trois de ses succursales en Estrie lors des jours de grève annoncés par ses employés syndiqués. Ainsi, lors des débrayages, les points de vente du Carrefour de L’Estrie à Sherbrooke, des Galeries Orford à Magog et sur la rue Papineau à Lac-Mégantic allaient pouvoir demeurer en activité grâce au travail de membres de son personnel-cadre.

La société d’État dit regretter de ne pouvoir offrir à sa clientèle le service et l’expérience habituels en cette période de conflit de travail.

Le syndicat des employés des magasins et des bureaux de la SAQ a annoncé jeudi un débrayage durant une autre journée le lendemain. Ces syndiqués se réuniront également pour une assemblée générale, afin d’établir leur stratégie pour la suite des choses.

Ils s’étaient déjà dotés d’un mandat de six journées de grève à être utilisées au moment jugé opportun. Et ils ont déjà débrayé en juillet et en août.

Le Syndicat des employés de magasins et de bureaux de la SAQ compte 5500 membres. Il est rattaché à la Fédération des employés des services publics, affiliée à la CSN.

Le principal point en litige est le travail durant les fins de semaine, soit la période la plus achalandée de la semaine. L’employeur veut modifier les horaires pour s’adapter à cette réalité, ce qui cause des grincements de dents chez les employés réguliers.

- Avec La Presse Canadienne