La circulation était plus difficile aux abords des établissements scolaires de Sherbrooke hier alors que les chauffeurs d’autobus scolaires tenaient une première journée de grève.
La circulation était plus difficile aux abords des établissements scolaires de Sherbrooke hier alors que les chauffeurs d’autobus scolaires tenaient une première journée de grève.

Grève : la patience était de mise autour des écoles

Samuel Rhéaume
Samuel Rhéaume
La Tribune
Il y avait une grande concentration de véhicules aux abords des trois écoles secondaires privées du centre-ville de Sherbrooke mardi. Avec la grève des transports scolaires, les parents des élèves devaient user de patience pour aller chercher leurs enfants à la fin des classes.