Signe des temps, les autorités invitent parents et enfants à la plus grande vigilance avec l’arrivée des friandises au cannabis lors de la traditionnelle collecte d’Halloween.

Gare aux friandises au cannabis à l'Halloween

Signe des temps, les autorités invitent parents et enfants à la plus grande vigilance avec l’arrivée des friandises au cannabis lors de la traditionnelle collecte d’Halloween.

La direction de la santé publique du CIUSSS de l’Estrie-CHUS se joint au Service de police de Sherbrooke pour le message de prévention de l’opération Citrouille.

« Il n’y a pas de problème plus important en Estrie qu’ailleurs, mais nous ne courons aucun risque. La légalisation du cannabis est venue changer les choses. Les gens qui auraient pu produire des friandises au cannabis à la maison sont invités à être extrêmement vigilants. Il faut garder ces substances hors de la portée des enfants », signale l’agent de planification, de programmation et de recherche à la direction de la santé publique de l’Estrie, Simon Dancause. 

« Il y a lieu que tous soient extrêmement vigilants avec l’arrivée sur le marché de friandises contenant du cannabis. L’emballage commercial peut tromper et mener à de graves problèmes de santé pour les enfants », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier.

Le SPS n’a noté aucune plainte ou saisie reliée à ce type de friandises au cannabis.

« La règle demeure sensiblement la même, si on ne reconnait pas un emballage, on le jette. Les effets du cannabis dans des produits comestibles sont plus grands chez les enfants. Pour un enfant qui pèse la moitié ou le tiers du poids d’un adulte, une ingestion peut avoir de graves conséquences. Il ne faut pas hésiter à consulter lorsqu’un enfant est amorphe de façon anormale », signale M. Dancause.

Halloween

Plus de 200 bénévoles, policiers et représentants de divers organismes seront présents dans les rues de Sherbrooke lors de la fête de l’Halloween jeudi (31 octobre) entre 16 h 30 et 20 h 30.

« Nous invitons la population à faire preuve de grande prudence alors que les jeunes enfants sillonneront les rues pour amasser les friandises », explique le SPS par communiqué.

En plus d’insister sur l’importance de bien vérifier les friandises, le SPS invite à porter des vêtements courts, de couleurs vives, avec des bandes réfléchissantes et d’apporter une lampe de poche pour être plus visible et mieux voir.

Le SPS recommande d’éviter les masques et de privilégier le maquillage.

Les enfants sont invités à sonner aux portes en groupe, à être accompagnés d’un adulte ou sinon à informer un adulte de son trajet et son heure de retour.

Les autorités recommandent d’amasser les bonbons d’un côté de la rue à la fois, de traverser aux intersections ou aux passages pour piétons et de refuser d’embarquer dans le véhicule d’un inconnu.