Il sera possible de célébrer la Fête nationale du Québec en Estrie la semaine prochaine, malgré les règles imposées par la pandémie de la COVID-19, selon la Société nationale de l’Estrie.
Il sera possible de célébrer la Fête nationale du Québec en Estrie la semaine prochaine, malgré les règles imposées par la pandémie de la COVID-19, selon la Société nationale de l’Estrie.

Fête nationale : les Estriens invités à célébrer différemment

Il sera possible de célébrer la Fête nationale du Québec, la semaine prochaine, malgré les règles imposées par la pandémie de COVID-19. C’est le message que lance la Société nationale de l’Estrie (SNE) à quelques jours du 24 juin.

La SNE invite les Estriens à fêter différemment et de manière particulière la Fête nationale du Québec.

À LIRE AUSSI: Fête nationale : poursuivre la tradition malgré la COVID-19

On peut décorer sa maison, sa cour et célébrer en famille et entre amis », mentionne Étienne-Alexis Boucher, président de la Société nationale de l’Estrie. « Nous avons droit à trois familles réunies », rappelle-t-il.

« Avec toutes les mesures imposées pour contrer la pandémie, nous ne pourrons malheureusement pas tenir la Fête nationale comme nous le faisons habituellement. Mais nous pouvons souligner notre fierté et notre identité. Il faut mettre un peu de baume sur nos cœurs meurtris. » 

Certaines municipalités de la région, comme Coaticook, Racine, Saint-François-Xavier-de-Brompton et East Angus, tiendront des activités tout en respectant les mesures sanitaires prescrites, ajoute M. Boucher.

Normalement, le nombre de projets de célébrations de la Fête nationale en Estrie se situe plutôt entre 30 et 35 par année.

« Nous espérons que nous pourrons revenir à la normale dès l’an prochain », commente-t-il.

« Je suis peiné pour les nombreux bénévoles qui avaient mis du temps et des efforts pour préparer les festivités. Il faut commencer souvent un an à l’avance. »

La SNE invite les gens à afficher leur amour pour le Québec en se procurant du matériel festif en rabais sur la boutique en ligne de l’organisme. On peut se procurer différents formats du fleurdelisé afin qu’ils soient déployés les 23 et 24 juin. De même, des bénévoles distribueront des drapeaux de plastique dans différents endroits de la ville de Sherbrooke le 24 juin.

La célébration se fera aussi au petit écran. Dès 20 h le 23 juin, sur les ondes des quatre grandes chaînes télévisées et généralistes que sont Télé-Québec, TVA, V et Radio-Canada, tous pourront suivre le grand spectacle de la Fête nationale, un événement qui promet d’être festif et haut en couleur, ajoute M. Boucher.

La SSJB reporte sa remise de prix  

Pour sa part, la SSJB de Sherbrooke reporte à l’année prochaine ses activités de la Saint-Jean-Baptiste. Depuis 80 ans, l’organisme a toujours souligné cette journée et fait la promotion de la langue française. En raison des directives gouvernementales d’annuler tous les festivals et événements jusqu’au 31 août, la Société n’organisera pas sa traditionnelle activité « 5 à 7 ». 

Lors de cet événement, la Société procède habituellement à la remise de ses prix du journalisme et du mérite sportif en plus de souligner la participation des élèves des écoles secondaires de la région au Concours de productions littéraires « Roland-Dubois » qui en serait à sa 37e édition.