Faute de main-d’œuvre, Auguste réduit ses heures

Le manque de main-d’œuvre oblige le restaurant Auguste à réduire ses heures d’ouverture. Le restaurant sera désormais fermé les dimanches soirs et les lundis.

« C’est un choix très déchirant. Je me faisais une fierté d’être ouvert 7 jours sur 7, ce qui est rare pour un restaurant comme le nôtre », explique la propriétaire Anik Beaudoin, précisant que c’est principalement le manque de personnel en cuisine qui justifie sa décision.

« La situation est dramatique et ce n’est pas seulement en restauration. Plusieurs commerces vivent le même problème. C’est la première fois où les entrepreneurs sont confrontés non pas à un manque de clients, mais bien de ressources humaines », ajoute-t-elle.

Bien que la décision a été difficile à prendre, la propriétaire est convaincue que c’était la meilleure chose à faire dans les circonstances.

« J’ai décidé de garder mon noyau d’employés fiables en cuisine. Récemment, on avait été obligé de former des employés qui avaient des problèmes de drogues, qui étaient tout croches. Et finalement, on s’est assis et on a décidé qu’on voulait maintenir un climat sain dans notre équipe. J’ai quand même pleuré ma vie, car j’ai dû congédier deux serveuses qui travaillaient à temps partiel », souligne Mme Beaudoin.

Anik Beaudoin

Depuis son ouverture en 2008, le restaurant Auguste était ouvert tous les jours de la semaine. « Habituellement, ce sont les chaînes qui sont ouvertes tous les jours, car elles achètent leurs aliments déjà préparés ou portionnés. Mais mon équipe de cuisine n’aurait pas le plaisir qu’elle a à cuisiner si on faisait de même », note la propriétaire.