Familles sans logement: les autorités prennent les devants

Les autorités prennent les devants pour éviter que des familles se retrouvent sans logement sur le territoire de Sherbrooke d'ici la fin du mois de juin.
Afin de prévenir cette situation cette année, la Ville de Sherbrooke lance un appel à tous les propriétaires d'immeubles locatifs, afin qu'ils fassent connaître la disponibilité de leurs logements.
« Pour toutes sortes de raisons, il arrive que des familles moins fortunées se retrouvent sans logement le 1er juillet», soutient Bernard Sévigny, maire de Sherbrooke.
«De concert avec l'Office municipal d'habitation, l'Association des locataires de Sherbrooke et la Croix-Rouge, nous parvenons à héberger temporairement des gens et nous les aidons à trouver un logement abordable. Si les propriétaires nous renseignent sur la disponibilité de leurs logements, tout le monde y gagnera.»
Normand Couture
Depuis des années, l'Association des locataires de Sherbrooke travaille avec les familles en recherche de logement. « Les familles sont parfois nombreuses et elles attendent de trouver un logement qui correspond à leur budget. Malheureusement, il arrive souvent que le bail se termine et qu'elles n'aient pas réussi à trouver à temps », indique Normand Couture, directeur général de l'organisme.
Pour l'instant, il est impossible de prévoir si des familles auront recours aux services d'urgence mis en place. « Nous souhaitons que ce ne soit pas le cas et que tout le monde ait trouvé le logement adéquat », a conclu M. Couture.
Les propriétaires sherbrookois peuvent inscrire leurs logements disponibles dans une banque de données, en communiquant directement avec l'Association des locataires de Sherbrooke, au 819 791 1541.