Épisode de smog en Estrie

Depuis quelques heures, la région estrienne est recouverte d’un dôme de smog, ce qui affecte la qualité de l’air.

Des concentrations élevées de particules fines proviennent des panaches de fumée qui se déplacent sur le sud-ouest du Québec en raison de plusieurs feux incontrôlés dans le nord-ouest de l'Ontario.

La qualité de l'air pourrait se détériorer au niveau du sol, avertit Environnement Canada.

Les concentrations élevées de polluants devraient persister jusqu'à mercredi après-midi.

«Le smog affecte surtout les enfants asthmatiques et les personnes atteintes de maladies respiratoires ou cardiaques. Il leur est donc recommandé d'éviter les activités physiques intenses à l'extérieur jusqu'à la levée de l'avertissement de smog», explique-t-on.

«Chacun peut améliorer la qualité de l'air en posant des gestes simples comme utiliser le transport collectif, réduire la vitesse de son véhicule ou éviter de laisser tourner inutilement le moteur.»

L’Indice de la qualité de l’air d’Environnement Québec (IQA) se situait au niveau «mauvais» mercredi matin.