Pauline Jubinville était tout sourire pendant que ses cheveux tombaient. Ça lui aura permis d'amasser 1250 $ pour la cause.

Environ 115 cocos rasés pour Leucan

Environ 115 personnes ont accepté de se faire raser les cheveux, dimanche à Sherbrooke, afin de montrer leur soutien aux enfants atteints du cancer. Ensemble, elles ont amassé un montant de 82 575 $.
« Le Défi têtes rasées, c'est la plus grosse collecte de fonds de Leucan. Il y a 12 sites à travers la province, mais c'est celui de Sherbrooke qui est le plus important », explique Sarah-Maude Parr-Boucher, chargée de projet pour Leucan Estrie et du Défi têtes rasées.
Cette 17e édition aura au surplus permis de dépasser la marque de 65 000 $ que l'organisation sherbrookoise avait obtenue l'an dernier.
Rappelons qu'en s'inscrivant aux Défi têtes rasées, les participants effectuent une collecte de fonds d'un minimum de 50 $. En moyenne, au Québec, c'est entre 800 $ et 900 $ qui sont amassés par les participants. Ils peuvent ensuite personnaliser leur défi pour le faire dans une école, une équipe sportive ou lors du grand rassemblement tout simplement. Les sommes récoltées permettent ensuite de soutenir les enfants touchés par le cancer et leur famille tout en appuyant la recherche clinique.
« Les donateurs sont très touchés par le geste courageux des gens qui se font raser lors du défi. Ils sont très généreux », croit Mme Parr-Boucher.
Première participation
Pauline Jubinville s'est présentée au Carrefour de l'Estrie dimanche matin avec une abondante chevelure pour en repartir complètement dégarnie. Son geste aura permis d'amasser 1250 $ à sa toute première participation à l'événement.
« Je suis chanceuse, j'ai deux enfants en bonne santé, mais ce n'est pas la chance de tous les parents. De plus, je viens d'une famille où il y a beaucoup d'enfants et certains d'entre eux ont été malheureusement atteints d'un cancer dans le passé. Je voulais donc participer à ma façon en faisant un beau don pour Leucan », raconte Mme Jubinville.
La mère de famille invite la population à faire de même en vue des prochaines éditions pour continuer de faire grandir la cause. « Ça touche tellement le coeur des gens les enfants qui sont malades ! Encourager la recherche est un excellent défi à accomplir », estime-t-elle.
Depuis l'amorce du Défi têtes rasées en 2001, ce sont plus de 80 000 têtes qui sont passées sous les rasoirs pour amasser 4,5 millions $.