Enfant laissée seule devant un bar: le père obtient le droit de visite

SHERBROOKE - L'homme de 39 ans qui aurait laissé son enfant sans surveillance dans son véhicule pendant qu'il était dans un bar du centre-ville de Sherbrooke pourra recommencer à la voir avec le consentement de la mère.

Des accusations ont été portées en octobre 2019 après un épisode où il aurait laissé sa fillette de 4 ans dans son véhicule pendant qu'il se trouvait dans un bar du centre-ville de Sherbrooke.

Il est notamment accusé d'abandon d'enfant, de conduite avec les capacités affaiblies et de bris de conditions.

L'évènement se serait déroulé dans la nuit du 17 au 18 août 2019 sur la rue Wellington Sud.

Un témoin a aperçu l'enfant en pleurs dans la rue vers 2 h 15 dans la nuit.

La fillette apeurée avait été retrouvée en pyjama alors qu'elle avait faim et soif.

Les patrouilleurs sont rapidement arrivés sur place pour aider la fillette. Le père de l'enfant est alors sorti d'un bar et a été dénoncé par des passants.

L'individu qui ne peut être nommé pour ne pas identifier l'enfant était de retour, jeudi, devant la juge Claire Desgens de la Cour du Québec au palais de justice de Sherbrooke.

L'avocat de la défense Me Jean-Guillaume Blanchette et la procureure aux poursuites criminelles Me Gabrielle Cloutier ont suggéré la modification de condition au tribunal afin que le père puisse voir ses enfants avec le consentement de la mère.

Des conditions dont celle d'effectuer un suivi au centre Jean-Patrice-Chiasson avaient été émises dans cette affaire à la suite de la mise en accusation.

Un signalement avait été effectué à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). La mère est rapidement arrivée au SPS pour prendre soin de son enfant.