Les entraves sur le boulevard de Portland se poursuivront pour deux semaines, à l’exception de l’heure de pointe en soirée, où deux voies en direction ouest seront redonnées aux automobilistes à partir de lundi.
Les entraves sur le boulevard de Portland se poursuivront pour deux semaines, à l’exception de l’heure de pointe en soirée, où deux voies en direction ouest seront redonnées aux automobilistes à partir de lundi.

Encore deux semaines d’entraves sur Portland

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Les chantiers simultanés qui entravent la rue King Ouest et le boulevard de Portland, à l’ouest du boulevard Jacques-Cartier, continueront de donner des maux de tête aux automobilistes pour encore deux semaines. Pour réduire la congestion, la Ville rouvrira temporairement les deux voies de circulation en direction ouest, sur Portland, chaque soir à l’heure de pointe.

Selon la directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke, Caroline Gravel, ces deux chantiers n’avaient pas été planifiés pour se tenir en même temps. Il s’agit d’un imprévu pour lequel la Ville ne pouvait rien.

« Des travaux d’excavation majeure, c’est-à-dire le remplacement des infrastructures souterraines, ont commencé sur la rue Fréchette. Ces travaux nécessitent qu’on se raccorde au centre du boulevard de Portland. On comprendra qu’on a eu une situation de COVID. Des chantiers ont commencé plus tard que prévu. Compte tenu de la durée du chantier de King Ouest, nous ne pouvions pas empêcher le chevauchement des deux chantiers », commence-t-elle.

C’est un retard dans l’octroi d’une subvention qui provoque la tenue simultanée des chantiers.

« La rue Fréchette fait partie d’un programme de subventions pour lequel nous avons eu l’autorisation à la fin juillet. Les travaux sont prévus cette année dans ce programme. Il y a eu des retards dans les autorisations à cause de la COVID. Quand on a fait notre planification en janvier et février, nous n’avions pas prévu de faire les deux en même temps. Maintenant, compte tenu de la durée des travaux, nous n’avons pas le choix. »

Le chantier de la rue Fréchette durera encore de huit à dix semaines. En raison des manœuvres des camions, les deux voies en direction ouest, sur le boulevard de Portland, devront être fermées pour encore deux semaines. « À l’heure de pointe, le soir, on va redonner deux voies en direction ouest et une en direction est pour faciliter la circulation. D’ici deux semaines, les manœuvres des camions pourront se faire directement sur la rue Fréchette. »

Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke.

Selon Caroline Gravel, les bouchons ne causent pas de problèmes le matin. Un signaleur, faute de brigadier, facilite la traversée des élèves. « Nous avons une entente avec le Centre de services scolaire parce que nous n’avions pas assez de brigadiers. C’est vraiment le soir qu’il y avait un problème, alors que la queue pouvait s’étirer jusqu’à la rue Vimy. Les gens prenaient la rue Prospect ou la rue Beckett. Là aussi c’était du parechoc à parechoc. »

Le chantier de la rue King devrait, lui, s’étirer jusqu’à la fin septembre.

Mme Gravel suggère donc aux automobilistes d’emprunter la rue Galt Ouest ou le réseau autoroutier, si possible, tout en rappelant que la rue Belvédère Sud est fermée près de l’intersection de la rue Bel-Horizon, et ce, jusqu’au 18 septembre.

Il semble par ailleurs que tous les chantiers amorcés cet été pourront être terminés cette année. Cinq chantiers sont en attente d’autorisations de différents ministères ou de signatures d’ententes et pourraient être reportés.

Enfin, si le pavage se fait toujours attendre sur des chantiers dans le secteur de Rock Forest, la Ville ne note aucun retard de la part des entrepreneurs embauchés pour terminer ces travaux.