Humano sera voisin d’Urbano, derrière l’ancien restaurant Le Cartier, près du parc Jacques-Cartier. Il offrira 173 appartements et une cour intérieure offrant une vue sur la rivière Magog.

Encore 173 nouveaux logements aux abords de la rivière Magog

Après Urbano, voici Humano. Un nouveau complexe de 173 logements faisant face à la rivière Magog fera son apparition dans le secteur des rues Tracy et Bellevue, près du parc Jacques-Cartier. Le nouveau projet des Services First Immobilier sera situé à côté de la tour à condos Urbano, du VÜ et des Jardins Hautes-Rives.

Les travaux de préparation de terrain sont déjà commencés près la rivière. Humano aura une superficie de plancher un peu plus grande que celle d’Urbano, qui comptait 91 logements, et s’élèvera sur sept étages. 

« Ce qu’il y a de particulier, c’est que l’immeuble a été conçu pour offrir un maximum de frontage, c’est-à-dire de murs extérieurs. On ne parlera plus de superficie en mètres carrés, mais d’espace en frontage. Nous réduisons la profondeur des appartements pour offrir un maximum de fenêtres, comme dans les grandes villes où on retrouve des tours amincies », explique Matthieu Cardinal, copropriétaire des Services First Immobilier. 

Ce seront entre 55 et 60 % des murs extérieurs qui seront fenestrés. Un stationnement souterrain sera construit. La dalle sera recouverte de verdure et constituera une cour intérieure qui surplombera la rivière. L’immeuble, conçu par l’architecte Alain-Serge Marchand, de GMAD, comportera des coursives dans les balcons, qui offriront une vue sur le mont Orford, le mont Bellevue ou le pont Jacques-Cartier. 

À l’intérieur, on retrouvera une piscine, un gym, un sauna et un lave-auto. Des chambres seront aussi aménagées pour recevoir des invités, de même qu’une salle de réception et une salle de frigos pour recevoir les commandes des locataires.

« Les études nous montrent que la formule de location trouve de plus en plus preneur pour la liberté que ça offre. Elles démontrent qu’il y a un réel besoin pour ce type de logements haut de gamme qui auront en moyenne deux chambres à coucher. Le produit devrait intéresser grandement les gens de 50 ans et plus, mais il n’est pas réservé à cette clientèle », mentionne M. Cardinal.

Les plus petits appartements seront des 2 ½ et le prix des loyers commencera à 850 $ et pourra monter au-delà de 2500 $. Le prix inclut le chauffage, l’eau chaude, les électroménagers et les services de télécommunication. 

L’investissement est évalué à 30 M$ et les travaux devraient s’échelonner jusqu’en juillet 2020. 

Matthieu Cardinal assure que la position des bâtiments du secteur, placés en triangle, permettra à tous les locataires de conserver la vue qu’ils ont déjà. « Au centre, nous retrouverons un boisé urbain dont la Ville a demandé la conservation. Cette conservation est possible grâce à la densification. » Selon le promoteur, plus de 60 % des espaces verts et d’agrément des terrains d’Urbano et d’Humano seront préservés.