Louis Plante

En attente d'une deuxième greffe: Louis Plante s'éteint

En attente d'une deuxième greffe pulmonaire, Louis Plante est décédé samedi dernier.
En plus de s'être grandement impliqué au sein de l'organisme Vivre avec la fibrose kystique, ce Sherbrookois est connu pour être l'inventeur du Frequencer, un appareil de physiothérapie respiratoire utilisé par plusieurs personnes vivant avec la fibrose kystique.
M. Plante a reçu plusieurs prix internationaux pour cette invention qui permet à des milliers de patients partout en Amérique qui souffrent de problèmes respiratoires chroniques de libérer leurs voies respiratoires.
Outre le Frequencer, l'homme de 40 ans laisse en héritage un projet d'aide pour les personnes en attente de greffe.
« Louis était l'étincelle d'un projet sur lequel nous travaillons depuis un moment. Dorénavant, lorsque des gens devront se rendre à Montréal pour une greffe, nous pourrons payer leur hébergement pour une semaine, à eux et leur famille. Ils pourront ainsi se concentrer sur la personne greffée. C'était un projet auquel Louis tenait grandement », explique Tomy-Richard Leboeuf McGregor, directeur général de Vivre avec la fibrose kystique.
M. Plante avait subi une première transplantation pulmonaire il y a 10 ans. Il était en attente pour en subir une deuxième, son corps ayant rejeté la première greffe. « Malgré cette nouvelle épreuve, Louis voyait du positif dans tout. Il a fait preuve de courage en acceptant de revivre ce combat une deuxième fois. Malheureusement, le temps lui aura manqué. »
M. Leboeuf McGregor rappelle l'importance de parler du don d'organes. « Pour sauver des vies, comme Louis qui a pu profiter de 10 années supplémentaires graçe à sa première greffe. »