Edith Blais, qui s’est fait enlever au Burkina Faso avec son copain Luca Tacchetto il y a 15 mois, pourrait rester à ce centre de quelques jours à quelques semaines « à sa convenance », précise Mme Bibeau. Il n’y a pas de date prévue pour son arrivée au Canada.
Edith Blais, qui s’est fait enlever au Burkina Faso avec son copain Luca Tacchetto il y a 15 mois, pourrait rester à ce centre de quelques jours à quelques semaines « à sa convenance », précise Mme Bibeau. Il n’y a pas de date prévue pour son arrivée au Canada.

Edith Blais « rapatriée le plus rapidement possible »

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
« Edith est saine et sauve. Elle est maintenant avec nos représentants canadiens au Mali. Elle sera rapatriée le plus rapidement possible. Il est très probable qu’elle fasse escale en Europe dans un centre qui se spécialise dans les soins psychologiques et physiques aux victimes d’enlèvement », explique la députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau.