Le docteur Pierre Mailloux persiste et signe.
Le docteur Pierre Mailloux persiste et signe.

Divorce entre Que l’Estrie se lève et le Doc Mailloux?

Le docteur Pierre Mailloux aurait été congédié du 107,7 Estrie à la suite de ses propos controversés envers l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Theresa Tam, lors de sa chronique à l’émission Que l’Estrie se lève de vendredi.

Dans sa chronique au micro de Steve Roy, le docteur Mailloux a semblé indigné lorsqu’il a constaté que le Journal de Montréal illustrait un article dans l’édition du 5 juin avec une photo de Dre Tam prise au mois de février. Le sujet initial de l’intervention portait sur la santé mentale des Québécois et Québécoises.

 « Ou bien elle n’est pas bien entre les deux oreilles, ou elle n’est pas bien adaptée, a exprimé en ondes le psychiatre, pendant que l’animateur tentait de modérer ses propos. Tsé, c’est une Chinoise de Hong Kong qui vient diriger la Santé publique au Canada. Elle est complètement perdue. »

« [...] Si je vais en Afrique du Sud, je prends le micro et j’analyse les situations qui prévalent en Afrique du Sud. Je ne connais crissement rien à l’Afrique du Sud. Il y a des maudites limites à ne rien dire. Cette femme n’a rien à voir avec notre culture. Elle ne comprend rien à notre culture. Lisez l’article, c’est grotesque. Il y a des limites à se taire, je suis tanné de ça », a-t-il également mentionné. 

« Quand je dis que je connais le peuple canadien-français, je le connais. Ça, c’est à part de 40 ans de psychanalyse. Là, on nous amène une Chinoise née à Hong Kong qui a tout le temps l’air perdue. Elle a tellement l’air perdue, qu’on nous met une photo dans le journal de février. La photo a quatre mois », a déploré le Doc. 

En entrevue téléphonique, le Dr Mailloux a dit assumer ses propos. « Je ne me souviens pas ce que j’ai dit la concernant. [...] J’ai une opinion très négative d’elle, effectivement. Je m’interroge sérieusement sur sa loyauté. C’est un fait, ça fait assez de fois que je le dis! Va-t-elle être loyale à la République populaire de Chine ou au Canada? C’est la question que je me pose et ça ne me gêne pas du tout de me la poser », a-t-il exposé, samedi après-midi.

Et qu’a-t-il à dire aux gens accusant ses propos de racistes? « Ah! Ce n’est pas la première fois que je l’entends celle-là! Je m’interroge sérieusement sur sa loyauté, a-t-il répété. Est-ce que j’ai le droit? J’espère! Il s’adonne que je suis aussi médecin et je n’arrive pas à la suivre dans ses raisonnements et dans ses commentaires. [...] Elle n’a pas l’air bien, physiquement », a répondu le Doc.

« Il n’a plus de chronique dans mon émission »

Steve Roy, lui, n’endosse « aucun de ses commentaires ». « Il n’a plus de chronique dans mon émission. J’ai remis en question ses propos en direct lors de sa chronique, parce que pour moi l’origine d’un individu n’a aucun rapport avec sa compétence. Son propos était déplacé et n’avait aucun rapport avec le sujet que l’on devait discuter. On a toujours fait de la place pour tous les points de vue tant qu’ils se font dans le respect. La pluralité et la diversité des voix ont toujours et seront toujours bien accueillies chez-nous », a-t-il commenté par écrit à La Tribune.

Pour Pierre Mailloux, il n’était pas clair si sa chronique était mise de côté pour de bon ou non. « Jocelyn [Proulx, le directeur des programmes du 107,7] m’a appelé vendredi matin. Il suspendait la fin de la saison. Je vais en entendre parler à la fin du mois de juin avant la prochaine saison. Il m’a dit qu’il annonçait d’autres mises à pied », a-t-il indiqué, mentionnant que sa saison se conclue habituellement en juin. « C’est peut-être une semaine ou deux avant le temps. »

Auditeur consterné

Outré par les propos du chroniqueur, l’auditeur Éric Bouchard-Lefebvre n’a pu s’empêcher de téléphoner à la station au moment des faits afin de dénoncer ce qu’il décrit comme un exemple flagrant de racisme systémique.

« Je trouve ça scandaleux qu’on donne un micro consciemment à cette personne-là. Ce matin, ça dépassait le style standard du Doc Mailloux qui va toujours dans l’exagération et la provocation. Remettre en question la place de la Dre Tam à cause de son origine ethnique, c’était déplacé et totalement inacceptable ».

L’auditeur explique que c’est une journaliste de garde qui lui a répondu et, qu’apparemment, on tentait déjà de couper le micro du Dr Pierre Mailloux. « On m’a finalement rappelé pour me confirmer qu’il avait été renvoyé sur-le-champ après l’intervention », précise-t-il.

Il a été impossible de rejoindre Jocelyn Proulx, vendredi et samedi.