Des rues sont tellement mal en point à Sherbrooke qu’elles devront faire l’objet de réparations urgentes, comme c’est le cas sur Montpellier.

Des travaux majeurs devancés d’un an sur quatre rues

Des rues sont tellement mal en point à Sherbrooke qu’elles devront faire l’objet de réparations urgentes. Même qu’on a décidé de devancer d’un an leur réfection majeure.

Au dernier conseil de ville, les élus ont conclu que des travaux correctifs seront effectués d’urgence cette année sur les rues Viau, Fortier Sud, Toulon et Montpellier.

Celles-ci devaient initialement être refaites en 2021, mais elles se sont beaucoup dégradées depuis l’examen de tout le réseau routier en 2017, indique-t-on à la Ville de Sherbrooke. Les travaux de réfection devraient donc être devancés à 2020.

Des riverains de ces rues se plaignent de l’état de la chaussée, a pu constater La Tribune. Des cônes orange occupent le centre de la voie publique.

À la mi-mars, la Ville de Sherbrooke a dû procéder à la fermeture totale ou partielle des rues Viau, Fortier Sud, de Toulon et de Montpellier en raison de leur état très dégradé. À la suite de ces fermetures, des interventions ont été réalisées par le Service de l’entretien et de la voirie (SEV) afin d’enlever le pavage et de corriger la surface des chaussées, et ce, en attente d’une intervention majeure.

Ces interventions ont nécessité un investissement total de 24 500 $, indique le sommaire décisionnel de l’assemblée du conseil. Le Service des infrastructures urbaines (SIU) planifie actuellement une intervention sur ces rues en 2020 afin de procéder à des réhabilitations majeures de chaussée. Claude Plante