Nathalie Lapierre, directrice du Service des finances à la Ville de Sherbrooke : « Cette année, la vente du Carrefour, un revenu exceptionnel, nous permet de compenser les dépenses, elles aussi exceptionnelles, liées à Valoris. »

Des revenus d’exception afin de boucler le budget

Les élus et les fonctionnaires arriveront-ils à équilibrer le budget municipal, qui semble particulièrement difficile à boucler cette année? L’excédent de fonctionnement de 4,31 M$, donc le surplus enregistré, en date du 30 septembre, pourrait être perçu comme un signe encourageant. La directrice du Service des finances à la Ville de Sherbrooke, Nathalie Lapierre, demeure prudente même si le surplus constitue une bonne nouvelle.

Lundi au conseil municipal, les élus accueillaient le dépôt d’un rapport périodique sur le budget de fonctionnement, un dépôt qui n’a pas vraiment été accompagné d’explications. En réalité, on y traduit des revenus plus élevés que prévu de 2,86 M$ à Hydro-Sherbrooke, des droits de mutation de 2,5 M$ et un gain de 5 M$ grâce à la vente du Carrefour de l’Estrie. En contrepartie, le déneigement a coûté 2,38 M$ de plus que prévu, sans compter la facture de Valoris, qui a forcé la Ville à trouver 3,5 M$ supplémentaires.

Nathalie Lapierre explique que le suivi budgétaire permet d’établir une prévision pour la fin de l’année. En fonction des données connues le 30 septembre, la Ville pouvait prévoir dégager 4,31 M$. Une bonne nouvelle oui, mais il y a un mais...

« Dans les dernières années, ce qui nous permis de boucler le budget en fin d’année, ce sont les revenus exceptionnels. Je demeure donc prudente parce qu’il n’est pas certain que nous les aurons année après année. Cette année, la vente du Carrefour, un revenu exceptionnel, nous permet de compenser les dépenses, elles aussi exceptionnelles, liées à Valoris. »

L’an dernier, à pareille date, l’excédent de fonctionnement s’élevait à environ 2 M$. La Ville avait fini l’année avec des excédents entre 8 et 9 M$. « Nous espérons toujours dégager un surplus qui sera égal au montant qui nous sera nécessaire pour équilibrer le budget. En général, il nous faut entre 8 et 9 M$. De cette façon, nous n’avons pas à toucher à nos surplus accumulés. »

Ce qui pourrait aider la Ville en 2019, encore, ce sont les temps froids de novembre qui entraîneront une augmentation des revenus à Hydro-Sherbrooke. Dans le meilleur des mondes, les chutes de neige ne seraient pas trop importantes d’ici la fin décembre, ce qui limiterait la pression sur le budget de déneigement.

« Nous avons des surplus de 2,5 M$ en droits de mutation parce que plusieurs gros édifices ont été vendus », souligne Mme Lapierre pour expliquer les bons rendements en 2019.

Récup-Estrie

La Ville s’en tire par ailleurs à bon compte dans le dossier du budget de la régie de récupération Récup-Estrie. Le directeur général Daniel Picard confirme que la Ville avait initialement besoin de s’approprier 1 M$ des surplus de Récup-Estrie pour équilibrer le budget 2019, mais qu’elle a consenti à y renoncer pour permettre à la régie d’améliorer son processus de tri du papier et du carton.

« Nous avons décidé de leur laisser le million de dollars en raison des revenus exceptionnels que nous avons touchés dans les transactions immobilières. Autrement, ils auraient été obligés d’augmenter leurs tarifs, ce qui aurait représenté une hausse de taxes pour nos citoyens », explique M. Picard.

« Puisque le défi du budget est déjà considérable, nous ne pouvions pas nous le permettre. »

La Ville n’aurait-elle pas eu avantage à permettre à Récup-Estrie d’utiliser ses surplus dès l’an dernier plutôt que de tenter de toucher une partie de ses surplus? « Lorsque nous cherchions à attacher notre budget, personne n’avait de pouvoirs divins. Nous devions prendre des décisions responsables et c’était pour nous l’option la plus responsable. Je continue de penser que c’était la bonne décision à ce moment-là. »

Daniel Picard conclut en mentionnant que la Ville est à réviser l’ensemble de la gestion de ses matières résiduelles et que 2020 sera une année importante dans ce domaine.