Les succursales Siboire, dont celle du secteur Jacques-Cartier et King Ouest, demeurent ouvertes, mais les heures d’ouverture sont adaptées en fonctions des recommandations gouvernementales.

Des restos ferment, d'autres restent ouverts et s'adaptent

Plusieurs restaurateurs de la région ont pris la décision de fermer leur commerce même si les autorités ne l’exigent pas encore.

C’est notamment le cas de la Brasserie lac Brompton qui a pris cette décision afin de limiter la propagation du coronavirus dans la population. On souhaite aussi protéger le personnel et la clientèle, souligne-t-on sur Facebook.

À LIRE AUSSI: Créativité et gros bon sens dans les restaurants

Une question de survie: des restaurateurs se regroupent afin de traverser la crise

Ailleurs en Estrie, on prend également les avertissements au sérieux, comme à la Microbrasserie Moulin 7 d’Asbestos. La décision est tombée dimanche, pour se conformer aux recommandations du gouvernement provincial. On allait évaluer la suite des choses au cours de la journée de lundi, indiquait-on.

À Magog, une autre microbrasserie ne reçoit plus de client temporairement. La direction de la Microbrasserie Memphré soutient qu’il « en va de notre responsabilité sociale de prendre les mesures nécessaires ».

À Orford, l’Espace 4 Saisons demeure ouvert et poursuit ses activités, mais la direction a pris la décision de mettre en place des mesures d’hygiène et de prévention afin d’assurer la sécurité des clients et employés.

« Nous suivons de près l’évolution de la situation concernant le coronavirus auprès de sources officielles telles que l’Agence de la santé publique du Canada et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec », assure-t-on sur les médias sociaux.

À Sherbrooke, certains cafés comme Aragon et Pierre, Jean, jase ont aussi décidé de fermer leurs portes temporairement, dans le même élan que le restaurant Auguste et le Tapageur.

Les succursales Siboire ont fermé leurs portes mardi, après avoir réexaminé la situation, indique-t-on. 

« Dans le but d’assurer un service alimentaire à la population, les clients présents devront venir avant tout pour manger. Évidemment, la bière reste disponible pour ces clients », lit-on sur la page Facebook du commerce.

« Nous avons revu nos mesures d’hygiène et nous continuons à suivre de près les mesures de préventions mises en place par le gouvernement. Nous conseillons à nos clients de se laver les mains régulièrement, de faire preuve de vigilance et d’éviter toutes sorties inutiles afin d’assurer la santé et la sécurité de tous. »

Pendant ce temps, de grandes chaînes modifient leur mode de fonctionnement. Par exemple, la direction des restaurants Tim Hortons a demandé à ses propriétaires de cafés canadiens d’offrir leurs services par l’entremise de commandes à emporter, du service au volant et de la livraison. La société a précisé qu’elle fermerait toutes les places assises de ses salles à manger à partir de mardi, une mesure qui restera en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

Les 123 restaurants St-Hubert du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick ont fermé lundi leurs salles à manger jusqu’à nouvel ordre. Les services de livraison demeurent en fonction, lit-on dans un communiqué de presse. avec La presse canadienne