La Tribune
David Neveu, ingénieur et chef de projet chez NGC, David Beaudette, ingénieur (systèmes embarqués) chez NGC, et Jean de Lafontaine, président et chef de la direction de NGC, espèrent que leur appareil, qui sera conçu à Bromont, pourra voler autour de 2024-2025.
David Neveu, ingénieur et chef de projet chez NGC, David Beaudette, ingénieur (systèmes embarqués) chez NGC, et Jean de Lafontaine, président et chef de la direction de NGC, espèrent que leur appareil, qui sera conçu à Bromont, pourra voler autour de 2024-2025.

Des organes livrés par des avions sans pilote

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Des entreprises sherbrookoises, dont NGC Aérospatiale, planchent sur ce qui pourrait être le premier avion électrique à décollage vertical qui servira à la livraison d’organes au pays. NGC, Optis Ingénierie et le Centre des technologies avancées (CTA) — BRP de l’Université de Sherbrooke font partie d’un consortium piloté par Zénith Altitude, une entreprise de Bromont.