Les districts de la nouvelle carte électorale, en prévision de l'élection municipale de novembre, pourraient bien avoir un nom en avril.

Des noms pour les districts électoraux en avril

Les districts de la nouvelle carte électorale, en prévision de l'élection municipale de novembre, pourraient bien avoir un nom en avril. C'est du moins l'objectif que s'est donné le conseil municipal, qui propose de choisir le nom des arrondissements seulement après l'élection.
Le président du conseil municipal, Serge Paquin, confirme que le sujet a été abordé en atelier de travail la semaine dernière.
« C'est important pour que les citoyens puissent s'y reconnaître et pour qu'ils sachent qui les représente. Il faut que les gens se sentent concernés par le nom, parce que le district 4.3, ce n'est pas winner comme nom. Il faut quelque chose d'évocateur », commente la conseillère Chantal L'Espérance, qui siège également au comité exécutif.
« Nous avons fait un premier travail à huis clos. Nous proposons ensuite que la discussion se fasse en atelier de travail dans les conseils d'arrondissement. Peut-être que nous soumettrons les noms au comité de toponymie », ajoute-t-elle. Tout indique que ces noms ne feront pas l'objet de consultations formelles.
Sans vouloir présumer du résultat des discussions en atelier de travail, Serge Paquin estime que plusieurs noms pourraient s'imposer d'eux-mêmes. « Dans plusieurs cas, l'essentiel du district demeure le même. Pour Lennoxville et Brompton, on ne se pose pas trop de questions, mais pour des districts qui sont complètement écartelés, c'est moins évident. »
Du même souffle, M. Paquin confirme que le souhait du conseil demeure de trouver des noms aux nouveaux arrondissements également. Les élus suggèrent toutefois de reporter cet exercice après l'élection. « Là je pense qu'il pourrait y avoir une forme de consultation », avance Chantal L'Espérance. « Je verrais d'un bon oeil que la population donne un coup de main dans le choix du nom. »
Avec la réforme de la carte électorale, le nombre d'arrondissements passe de six à quatre. L'arrondissement de Brompton a été fusionné avec celui de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville alors que les arrondissements de Jacques-Cartier et du Mont-Bellevue n'en forment plus qu'un. Le nom Rock Forest-Saint-Élie-Deauville avait été choisi après que la population eut rejeté la proposition Vallons-du-Lac, après la fusion.
Le nombre de conseillers à l'hôtel de ville passera de 19 à 14 en novembre. Pour connaître les limites des nouveaux arrondissements et des nouveaux districts, désignés pour le moment par des numéros, on consulte le www.sherbrooke.ca/cartes sous l'onglet « Nouveaux districts électoraux 2017 ».