Des fraudeurs sont actifs sur le territoire, avertit le SPS

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) met la population en garde contre des fraudeurs qui auraient pu faire des victimes dans la région.

Des vendeurs itinérants de thermopompe et de climatiseur sont actifs sur le territoire, avertit Samuel Ducharme, porte-parole du SPS. Le corps policier a reçu plusieurs appels en ce sens, mais on ne répertorie aucune victime pour le moment.

«L'installation a réellement lieu, mais la facture est gonflée du triple de la valeur réelle des travaux. Ils peuvent aussi suggérer l'entretien d'un appareil existant, mais en effectuant des travaux qui ne sont pas nécessaires, ou encore là, à un prix frauduleux», explique-t-il à La Tribune.

«Le commerçant peut demander le prix qu’il veut. Mais en demandant un prix disproportionné, ça devient une fraude en soi. Les fraudeurs vont souvent cibler des personnes âgées. Ils demandent 15 000$ quand ça vaut en fait 3000 $.»

Ils prétendent aussi être mandataires du programme Rénovert de Revenu Québec, ajoute M. Ducharme.  «Revenu Québec ne fait aucune sollicitation pour le programme Rénovert qui est un crédit d'impôt», dit-il

«J’ai vérifié et Revenu Québec n’a aucun mandataire pour faire la promotion du crédit Rénovert.»

Le SPS suggère de contacter un entrepreneur local reconnu pour une obtenir une deuxième soumission en cas de doute et de pouvoir comparer les offres.

À l’été 2016, une entreprise de décontamination insistante et un individu qui se fait passer pour un inspecteur en bâtiment sévissaient à Sherbrooke. Le Service de police de Sherbrooke et l'Association coopérative d'économie familiale de l'Estrie (ACEF) mettaient en garde contre ce qu’on soupçonnait être une vente itinérante déguisée de thermopompe.