Des employés de la Ville trop pressés de remorquer

Des employés de la Ville de Sherbrooke ont décidé de procéder au remorquage des véhicules une heure et demie avant l'heure prévue par le règlement municipal, le 2 janvier dernier sur les rues Murray et Woodward.

Huit travailleurs du CIUSSS de l'Estrie - CHUS ont alors eu la fâcheuse surprise de devoir retrouver leur véhicule à la fin de leur quart de travail, alors qu'ils sont détenteurs de vignettes de stationnement payantes. 

Leurs voitures auraient été déplacées de l'autre côté de la rue vers 22 h 30 par les employés afin que ceux-ci puissent gagner du temps, tandis que l'interdiction de stationnement n'entrait en vigueur qu'à partir de minuit. Interpellée par La Tribune, la Ville de Sherbrooke a présenté ses excuses aux automobilistes. 

La direction du service de la voirie a rencontré les équipes de déneigement et s'est assurée qu'une telle erreur ne se reproduirait pas, dit-on.