Nicolas Lamontagne et sa maman Catherine Ducharme sont venus visiter les villages de Noël du Père Bouffard.

Des dizaines de villages de Noël à admirer

SHERBROOKE — Le directeur du Sanctuaire de Beauvoir, le Père Michel Bouffard, est l’un des plus importants collectionneurs de crèches de Noël au Québec. Depuis le 16 décembre, il invite les Sherbrookois à venir admirer ses pièces, installées dans un aménagement féérique sous le thème « Loué sois-Tu, Seigneur... ,» qui incitent les gens à prendre soin de la nature, de leur maison commune... et donc de leur village de Noël.

C’est ce qu’a voulu illustrer le Père Bouffard cette année, l’appartenance à son village, avec une panoplie de villages de Noël provenant d’un peu partout dans le monde. La pièce centrale de son exposition représente d’ailleurs le Marché de la gare, avec son train et son grand sapin, il s’agit même de la pièce coup de cœur cette année.

« Je veux partager mon émerveillement pour Noël, je ne peux pas garder ça juste pour moi. La crèche, c’est un peu de dire qu’il faut arrêter de regarder en haut pour trouver Dieu, il faut regarder en bas, il est juste là. Puis les villages de Noël... ça nous dit que Dieu vient nous rejoindre dans notre quotidien », souligne le Père Bouffard.   

Cela fait une dizaine d’années que le Père Bouffard expose sa collection. Et non, ce n’est pas toujours la même chose... Il prend le soin de trouver un nouveau thème chaque année, et il choisit méticuleusement chaque morceau qui fera partie du montage. Ce n’est qu’une quarantaine de crèches parmi plus de 300 qui sont installées dans la salle à manger du sanctuaire cette année. La rotation des pièces et le nouveau thème chaque fois fait en sorte que les visiteurs habitués ont toujours des surprises.

« L’exposition n’est jamais pareille! Dans deux ans, on prévoit aussi grossir le village de Noël avec les patinoires, les maisons des Canadiens ou les sculpteurs sur glace. Ça va agrandir », assure le collectionneur. 

Plusieurs lutins bénévoles et plus d’un mois sont nécessaires pour réaliser ce projet. Le Père Bouffard fait un plan détaillé pour la disposition, puis les personnes de son entourage s’assurent de coordonner l’installation. 

Parmi les pièces de l’exposition, on retrouve cette année plusieurs crèches provenant de différents pays, pour représenter les villages de Noël de partout dans le monde, ce qui permet d’en apprendre un peu plus sur les traditions d’autres nationalités. Père Bouffard a pu mettre la main sur ces crèches grâce à plusieurs amis voyageurs. 

« Dieu s’est incarné partout dans le monde pour nous rejoindre. Si tu regardes celle des Amérindiens, on retrouve des loups et un ours. Dans la crèche inuit, tu vas trouver des phoques, ils aiment offrir un poisson. En Amérique du Sud, à la place du bœuf et l’âne, tu vas avoir un lama... On apprend des cultures », ajoute le directeur du sanctuaire.

Les Sherbrookois peuvent venir visiter l’impressionnante panoplie de villages de Noël dans la salle à manger du Sanctuaire de Beauvoir, l’exposition sera ouverte tous les jours jusqu’au 13 janvier, à partir de 11 h 30 et jusqu’à 16 h.