Des modifications pourraient être apportées dès avril au bâtiment abritant actuellement le Costco, sur la rue King Ouest.
Des modifications pourraient être apportées dès avril au bâtiment abritant actuellement le Costco, sur la rue King Ouest.

Des délais serrés pour les locaux du Costco de la rue King Ouest

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Immex Société immobilière, qui deviendra en avril propriétaire du 3400 rue King Ouest, soit le bâtiment abritant actuellement le Costco, disposera de délais très serrés pour obtenir les approbations nécessaires à l’installation de son nouveau locataire. Une consultation publique sur les nouveaux usages du terrain devrait par ailleurs se tenir le 27 février à 16 h au bureau de l’arrondissement des Nations.

Le promoteur Jean-François Morin, d’Immex Société immobilière, a été avare de commentaires, lundi, après la séance de consultation portant sur l’implantation d’un Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) pour le terrain concerné. Tout porte néanmoins à croire que le client disposant de délais serrés est bel et bien le centre d’appel dont La Tribune avait fait mention en décembre dernier.

L’entreprise, qui compte créer 300 emplois, n’occuperait qu’une partie du bâtiment, soit 4000 des 11 000 mètres carrés. Le zonage ne permet pas de bureaux à cet endroit pour le moment. 

« Est-ce que nous devons attendre la fin de l’implantation du PIIA pour déposer notre demande de changement de zonage? » a demandé M. Morin.

Les autorités municipales lui ont confirmé que non, l’intimant à déposer le plus tôt possible pour que son projet soit traité rapidement.

« Je voulais simplement m’assurer que nous pourrons commencer les travaux d’ici avril », a dit M. Morin, qui ne souhaitait pas préciser davantage, mais qui confirmait souhaiter qu’il y ait du mouvement dans le local du Costco cette année. 


« Ce n’était pas le lieu idéal pour ce type d’entreprise. »
Marc Denault

Un peu plus tôt dans la soirée, l’urbaniste-coordonnateur Michel Beauchesne avait précisé qu’avec le départ du Costco, la Ville doit gérer ce qui adviendra des bâtiments du secteur. On souhaite donc y élargir le PIIA qui régit déjà les normes d’implantation de commerces au plateau Saint-Joseph et au Carrefour de l’Estrie. 

La zone s’étendra maintenant au Complexe de la santé et à l’entrepôt adjacent, autrefois BRP, au Costco, à l’édifice de TVA, à l’hôtel Le Président de même qu’à trois de ses voisins.

« L’objectif est de permettre au comité consultatif d’avoir son mot à dire pour l’agrandissement des bâtiments, pour le choix de l’enseigne, pour l’aménagement de stationnement ou pour l’apparence extérieure des édifices », précise M. Beauchesne.

Ce nouveau PIIA devrait entrer en vigueur le 7 mars.

Le citoyen Denis Pellerin s’est inquiété que les nouvelles dispositions tuent les potentielles activités industrielles projetées dans l’ancienne usine de BRP. M. Beauchesne lui a confirmé que ce n’était pas le cas. Sherbrooke Innopole souhaiterait y maintenir le zonage industriel.

Le conseiller Marc Denault a pour sa part indiqué qu’une compagnie de location de camions convoitait autrefois le 3400 King Ouest. « Ce n’était pas le lieu idéal pour ce type d’entreprise. Par ailleurs, l’implantation d’un PIIA permettra de répondre aux inquiétudes de l’Association des riverains de la rivière Magog, qui souhaitent la réduction des impacts de la construction sur le milieu naturel. »