Le conseiller sortant Marc Denault confirme qu'il sera candidat dans le nouveau district du Golf.

Denault demande un 5e mandat

Le conseiller sortant Marc Denault confirme qu'il sera candidat dans le nouveau district du Golf, où il affrontera une autre candidate sortante, Christine Ouellet, du Renouveau sherbrookois, de même que Laurie Bush, de Sherbrooke Citoyen, et l'indépendant François Proulx. Il tentera ainsi de décrocher un cinquième mandat.
« J'estime que ma connaissance des rouages de la scène municipale, mon engagement, ma disponibilité et ma présence auprès de mes concitoyens sont des atouts importants pour représenter les résidents du district du Golf », indique-t-il dans un communiqué.
Il cite, parmi ses réalisations à titre de président du comité de la sécurité publique, la réduction de la limite de vitesse dans les zones scolaires. Il s'engage d'ailleurs à s'attaquer à la vitesse autour des parcs, sans pour autant souhaiter une diminution de la limite de vitesse sur les grands axes.
« Dans la conjoncture actuelle, ce sera le plus grand district. Ma priorité sera toujours de défendre les droits des citoyens. Parmi les autres engagements, je souhaite redonner ses lettres de noblesse au bois Beckett. Je chercherai à créer du financement récurrent pour son entretien et je voudrais faire reconnaître sa valeur patrimoniale pour que, peu importe le conseil, peu importe les élus, si on veut toucher au bois Beckett, il faudrait demander la permission à Québec », mentionne M. Denault.
Il parle aussi de la qualité de l'eau du corridor bleu, qu'il voudrait continuer à améliorer, en plus d'assurer que le zonage du Club de golf de Sherbrooke ne changera pas. « Je voudrais que, dans le cas d'un changement de zonage, les gens aient toujours le droit de vote. »
Il s'intéressera aussi à la valorisation de la rue King Ouest, entre autres de l'intersection avec le boulevard Jacques-Cartier où, selon lui, les investissements dans les équipements de la Ville doivent suivre ceux du privé.
En matière de transport, il s'inquiète des impacts de la venue du Costco au plateau Saint-Joseph et invite la Ville à revoir dès maintenant son plan de transport pour ce secteur.
Si Marc Denault n'aborde pas sa campagne de façon différente en affrontant une de ses collègues du conseil municipal, il mentionne tout de même qu'il demeure, lui, dans le district qu'il souhaite représenter. « La proximité est importante pour moi et il y aura continuité en ce sens -là. Je me présente pour ma candidature, mes réalisations, mes engagements. »