Le plan directeur d'aménagement et de développement de la rue Wellington Sud propose de déplacer les autobus de la STS de la station du Dépôt sur la rue King Ouest. Les autobus de Limocar se rapprocheraient quant à eux au coin de la rue King.

Déménagement sur la rue du Dépôt: le syndicat des chauffeurs de la STS s'interroge

Le syndicat des chauffeurs de la Société de transport de Sherbrooke (STS) s'interroge sur le déménagement possible de la station d'autobus de Limocar de la gare de la rue Dépôt vers l'intersection de la rue King Ouest, toujours sur la rue du Dépôt. Son président, Jean-Pierre Guay, s'est présenté à la réunion du conseil d'administration de la STS à ce sujet mercredi midi.

Selon des informations diffusées par le 107,7 FM, la billetterie serait déménagée dans l'édifice d'Emploi-Québec et l'entreprise Transdev Limocar se serait entendue avec la STS pour utiliser un débarcadère dès le 1er mai. Cette information a été démentie par le président de la STS, Marc Denault.

Dans la même veine, le plan directeur d'aménagement et de développement de la rue Wellington Sud propose de déplacer les autobus de la STS de la station du Dépôt sur la rue King Ouest.

M. Guay déplore que les chauffeurs n'aient pas été informés et qu'ils n'aient obtenu qu'une rencontre avec la direction. Selon les renseignements transmis mercredi, les autobus de la STS ne quitteront assurément pas la station du Dépôt avant l'automne.

« Il y a eu des pourparlers avec la Ville et la STS, mais il n'y a rien de conclu. Pour ce qui est des autobus à la station du Dépôt, le conseil d'administration n'a donné son aval à aucun changement. Quoi qu'il arrive, la priorité sera d'assurer la sécurité des usagers et des chauffeurs avec les préoccupations que vous amenez. À court terme, il n'y a pas de décision. J'ai comme vous été surpris d'entendre que des changements étaient prévus », dit M. Denault.

« Lors de la soirée d'information sur le projet Well inc., la directrice générale adjointe a dit qu'il y aurait un projet-pilote. Si on sort les autobus de la rue du Dépôt, ce sera de façon permanente. Il n'y aura pas de projet pilote. Nous n'aurons pas deux chances de faire le changement. Il faut s'assurer que s'il y a un changement, on va satisfaire l'ensemble des gens impliqués dans le dossier. Nous avons plusieurs partenaires, dont le ministère des Transports, parce que nous avons eu une subvention là-dessus, le Centre de mobilité durable et les commerçants. Le C.A. tient à tenir une séance d'information avant d'adopter tout changement pour pouvoir entendre toutes les préoccupations. »



« Elle a fait son mea culpa et s'est excusée. »
Jean-Pierre Guay

Jean-Pierre Guay a ajouté avoir l'impression que c'est Limocar « qui mène la barque ».

« J'ai sursauté comme vous. J'ai contacté la directrice générale adjointe. Elle a fait son mea culpa et s'est excusée. Ce n'est pas ce qu'elle laissait sous-entendre. Certaines choses ont été tenues pour acquises par certaines personnes de l'administration. On a envoyé un message très clair. »

La conseillère Chantal L'Espérance dit avoir passé le message à l'exécutif également. Elle ajoute que des consultations publiques sont prévues du 21 au 29 mars à propos du plan directeur d'aménagement et de développement de la rue Wellington Sud et que les interventions citoyennes à propos des changements proposés à la station du Dépôt y seront entendues.