De plus en plus de cas de grippe

On croyait que le pire était passé, mais non. Après avoir connu une baisse, l'activité grippale a grimpé de nouveau au Québec, si bien qu'elle est maintenant considérée comme élevée avec une tendance à la hausse.
Les virus ayant sévi durant la première moitié de la saison étaient presque tous de sous-type A (H3N2), et leur profil semble correspondre à celui contenu dans le vaccin.
En effet, le vaccin contre la grippe affiche un taux d'efficacité de 42 % pour la souche A (H3N2) en circulation cette année au Canada, révèle une recherche publiée cette semaine sur le site d'Eurosurveillance.
Ce taux d'efficacité se situe dans la moyenne de performance pour cette souche. En comparaison, la dernière saison de grippe où circulait le virus A (H3N2), le taux d'efficacité du vaccin avait été de 0 %. L'an dernier, alors que circulait la grippe H1N1, le taux d'efficacité du vaccin a atteint 50 %.
Par ailleurs, la situation demeure stable mais toujours extrêmement fragile au CIUSSS de l'Estrie-CHUS.
« La situation tend à se normaliser, mais on continue de la suivre de près de jour en jour », explique Annie-Andrée Émond, responsable des communications au CIUSSS de l'Estrie-CHUS.
Environ 32 lits supplémentaires sont toujours ouverts dans les hôpitaux, principalement à l'Hôtel-Dieu et à l'Hôpital Fleurimont, pour accueillir les personnes ayant besoin d'une hospitalisation.
Il reste encore 71 lits du surcroît répartis à travers une douzaine de CHSLD du territoire du CIUSSS de l'Estrie - CHUS.
Le nombre de patients alités dans les salles d'urgence varie d'heure en heure, mais après un pic plus important en début de semaine passée, la situation semble s'être stabilisée depuis le milieu de la semaine dernière.
- Avec La Presse