De multiples plaintes contre Bitfarms

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a reçu 26 plaintes, entre le 18 et le 23 décembre 2019, concernant l’entreprise Bitfarms.

Les plaintes concernaient les bruits importants et les vibrations, mais aussi les émissions de chaleur.

Dans un courriel, Daniel Messier, porte-parole régional du ministère, rapporte qu’en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement, « [le] type d’activité [de Bitfarms] n’est pas assujetti actuellement à une autorisation ministérielle. La Ville de Sherbrooke a octroyé un permis à Bitfarms et donne suite aux plaintes des citoyens qui lui sont adressées. Le Ministère est en communication avec la Ville de Sherbrooke et suit l’évolution de ce dossier de près».

Il ajoute que le Ministères est à ramasser des informations sur l’activité émergente qu’est le domaine des regroupements de serveurs, aussi appelé server clustering. Les centres de calculs informatiques comme Bitfarms en font partie.

« Une analyse des informations disponibles concernant les enjeux environnementaux est en cours pour l’ensemble des regroupements de serveurs. Le Ministère va traiter les plaintes et prendra les mesures requises. »