Des automobilistes ne respectent pas l’arrêt obligatoire en faisant le détour via les rues Paul-Gagné et Micheline-Goulet.
Des automobilistes ne respectent pas l’arrêt obligatoire en faisant le détour via les rues Paul-Gagné et Micheline-Goulet.

Chantier: le SPS a sévi au coin des rues Paul-Gagné et Micheline-Goulet

Le message ne passe pas du côté du chantier au coin des rues Paul-Gagné et Micheline-Goulet, dans le secteur Fleurimont.

Les agents du Service de police de Sherbrooke (SPS) ont dû intervenir la semaine dernière, rapporte Isabelle Gendron, porte-parole du corps policier municipal.

À LIRE AUSSI: La COVID ne cause pas de retard sur les chantiers sherbrookois

« Les gens ne respectent pas l’arrêt obligatoire en faisant le détour », dit-elle.

« Nous avons distribué huit constats dans ce secteur. Rappelons que les amendes sont doublées dans les zones de chantier. »

La Ville a lancé récemment les travaux pour l’ajout d’un trottoir sur le chemin Duplessis, ce qui implique un détour pour les automobilistes du secteur.

Mme Gendron note par ailleurs que le respect des signaleurs de chantier demeure primordial. Des injures lancées par un conducteur peuvent lui valoir un constat de 150 $.

« On peut prendre le numéro de la plaque et la personne va avoir l’amende plus tard », dit-elle.

« Nous avons des patrouilleurs partout sur le territoire. Ils voient au respect des signaleurs. »

Cette semaine, le Service des infrastructures urbaines de la Ville de Sherbrooke entamera un nouveau chantier routier, soit la reconstruction de la rue Fortier entre les rues de Cabano et Gouin. 

Par ailleurs, deux chantiers de construction se sont terminés samedi dernier, soit celui de l’ouverture de la rue du Centre-Équestre et celui du prolongement des rues de la Haute-Rive et de l’Omnium. 

Rappelons que le conseil municipal a consenti un budget de 40,1 M$ à la réalisation des 96 chantiers de construction dirigés par le Service des infrastructures urbaines en 2020.