Le Collège Champlain, situé dans l’arrondissement de Lennoxville, compte environ 1250 étudiants.
Le Collège Champlain, situé dans l’arrondissement de Lennoxville, compte environ 1250 étudiants.

Champlain songe à retarder la rentrée

La direction du Collège régional Champlain (CRC) à Lennoxville envisage de repousser le début de la session d’automne. Si la commission des études et le conseil d’établissement approuvent le projet, les cours débuteront le 8 septembre.

La directrice du campus de Lennoxville Nancy Beattie est confiante que la nouvelle formule sera acceptée. « On vient tout juste de terminer la consultation avec les enseignants concernant le report du début de la session. Le tout devrait être officiel dans la prochaine semaine. » Quatre jours seraient également ajoutés à la fin de la session pour permettre aux étudiants de réaliser leurs examens en présence, et ce, tout en respectant les règles de distanciation sociale. 

Si le projet est approuvé, les étudiants et les étudiantes de l’établissement d’enseignement supérieur pourront profiter d’une rentrée prolongée à compter du 24 août. Deux semaines seront destinées à l’accueil ainsi qu’à la préparation académique. « On va commencer avec une semaine d’activités. La distanciation sociale sera respectée. Il y aura des petits groupes. On veut être en mesure d’orienter les étudiants. L’information que l’on partage normalement dans une grande salle sera partagée en ligne. Si quelqu’un n’est pas à l’aise de venir pour une visite guidée et bien il pourra avoir les informations en ligne «, explique Mme Beattie. 

Miser sur l’adaptation

Nancy Beattie souhaite que le plus grand nombre d’activités pédagogiques se déroulent sur le campus. Elle avoue toutefois que tout sera prêt afin d’effectuer de l’enseignement en ligne au besoin. « La logistique est assez complexe. Au début de la session, on va privilégier un certain contact entre les enseignants et les étudiants. Toutefois, dès le début, on sera préparé à être 100 % à distance, car on ne sait jamais si une deuxième vague arrivera. » 

Le Collège Champlain partage son campus avec l’Université Bishop’s, ce qui ajoute une contrainte. « On a certaines salles de classe qui nous appartiennent à 100 %, mais il y a beaucoup d’endroits que l’on partage avec l’université. On travaille beaucoup ensemble pour savoir de quelle manière tout se déroulera en ce qui concerne la santé et la sécurité. »  

Mesures sanitaires

Le respect des consignes sanitaires est une priorité pour le Collège Champlain. Certains corridors et escaliers seront à sens unique. Du désinfectant pour les mains sera ajouté et la distanciation sociale devra être respectée. « Il y aura beaucoup de nettoyage supplémentaire. Nous avons des masques et des visières. Nous avons aussi acheté des petits ensembles de nettoyage pour tous nos employés. Nous allons distribuer le tout au mois d’août », souligne la directrice de l’établissement. 

Des mesures sanitaires devront également être respectées à l’intérieur des résidences. « Elles sont des appartements. Il n’y a pas beaucoup de grandes salles communes et elles seront fermées. On n’est pas dans la même situation que les autres cégeps. Nous n’avons pas de chambres avec des aires communes. Il va y avoir du nettoyage additionnel. Certains appartements seront libres si jamais il y a une éclosion, on sera capable de bien gérer la situation. » 

La directrice générale du CRC de Lennoxville, Odette Côté, soutient que les étudiants ayant des difficultés auront davantage de soutien. « On se rend compte qu’on a du travail à faire pour soutenir les étudiants au cours des prochaines sessions. On va mettre des solutions en place pour aider ceux et celles qui ont eu de la difficulté cette session. »

Elle est d’ailleurs très satisfaite du travail effectué par les enseignants à travers les différents établissements. « Ça n’a pas été évident tant pour les étudiants que pour tout le personnel. Je remercie tout le monde dans tous nos campus. C’est vraiment extraordinaire, le défi qu’ils ont relevé. Il n’y a pas de mots assez forts pour les remercier. »