Dans son bilan de session, le député de Sherbrooke, Luc Fortin, a fait état de la contribution de 26 M$ de son gouvernement, destinée à la reconstruction du pont des Grandes-Fourches, que l’on aperçoit derrière lui.

Bilan de Luc Fortin : des investissements de 164 M$ depuis janvier

Le député de Sherbrooke et ministre responsable de la région de l’Estrie Luc Fortin estime avoir « largement contribué à mettre Sherbrooke et la région de l’Estrie en chantier » en ayant annoncé depuis le début de l’année des investissements totalisant plus 164 M$ en infrastructures, en santé et en éducation.

Comme il le fait à chaque fin de session, le député de Sherbrooke a dressé un bilan de ses interventions au cours des six derniers mois en se définissant comme un « allié des projets d’envergure » qui ont été annoncés à la fois dans sa circonscription de même qu’en Estrie.

Parmi ces projets, M. Fortin a mentionné la reconstruction du pont des Grandes-Fourches, au centre-ville de Sherbrooke, pour laquelle Québec a réservé une somme de 26 M$ et dont les travaux doivent commencer au cours des prochains mois.

Toujours au centre-ville, M. Fortin a rappelé qu’une contribution de 4 M$ a été annoncée par son gouvernement pour la réalisation du centre de diffusion jeunesse afin de bonifier l’offre culturelle dans ce secteur de la ville.

À ces investissements en matière d’infrastructure s’ajoute le prolongement de l’autoroute 410 pour lequel le ministère des Transports versera 38 M$ afin de rejoindre la route 108, non loin de la ferme expérimentale.

Santé et éducation

En matière de santé et d’éducation, Luc Fortin a fait état de contributions totalisant plus de 90 M$ dans quatre projets, liés de près ou de loin à l’Université de Sherbrooke.

Ainsi, une somme de 20,5 M$ a été annoncée dans la création d’une Chaîne d’innovation intégrée associée au numérique.

Un peu plus de 35 M$ iront à la construction d’un pavillon de médecine de précision et de recherche translationnelle, tandis que le Centre mère-enfant s’est vu assuré d’une contribution de 6,5 M$ pour la mise en place de ses installations sur le campus de la Santé.

Enfin, M. Fortin est revenu sur la somme de 35 M$ accordée au CIUSSS de l’Estrie-CHUS dans le cadre du financement interrégional en affirmant qu’il s’agissait d’une aide « primordiale pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS dans la mesure où ce montant vient corriger une iniquité qui perdurait depuis plus de 20 ans. »