Philippe Benoit-Lessard

Benoît-Lessard coupable d'agression sexuelle

« La preuve circonstancielle solide ne permet de tirer aucune autre conclusion que votre culpabilité. »

Philippe Benoit-Lessard a été reconnu coupable, vendredi, d’agression sexuelle d’une personne de moins de 16 ans et d’introduction par effraction dans le but de commettre une agression sexuelle au palais de justice de Sherbrooke.

Lire aussi: Procès Benoit-Lessard : des traces de pas compromettantes ?

Des voisins témoignent: «C’est un homme qui avait une barbe»

La juge Claire Desgens de la Cour du Québec a déterminé que l’accumulation de preuves permet de tirer la seule conclusion logique que c’est Philippe Benoit-Lessard qui a commis les graves gestes à l’endroit de la jeune victime.

Le débat central du procès qui s’est déroulé en mai dernier s’est fait sur l’identité de l’accusé relativement aux accusations d’agression sexuelle d’une adolescente et d’introduction par effraction commise dans la nuit du 5 au 6 novembre 2016 dans l’est de Sherbrooke.

La juge a indiqué qu’il « apparaît invraisemblable » d’en arriver à la conclusion qu'une autre personne que Philippe Benoit-Lessard ait commis les gestes.

La description correspondant à celle de l’accusé, un véhicule correspondant à celui dans lequel il a été arrêté, une interception près des lieux du crime, une trace de semelle correspondant à la sienne près de la chambre de la victime, où les occupants n’ont pas de soulier semblable, sont autant de preuves qui ont mené la juge vers le verdict de culpabilité.

Un rapport présentenciel complet sera confectionné dans ce dossier.

Les observations sur la peine seront fixées le 13 septembre prochain.

Me Joanny Saint-Pierre représente le ministère public, alors que Me Stéphanie Côté assure la défense de l’accusé.