La nouvelle patinoire Bleu Blanc Bouge sera accessible samedi matin.

Bellevue et Bleu Blanc Bouge ouvrent bientôt

La nouvelle remontée mécanique quadruple du mont Bellevue pourra être inaugurée par les skieurs et planchistes vendredi à partir de 13 h. La patinoire Bleu Blanc Bouge, du parc Alfred-Élie-Dufresne, devrait quant à elle accueillir ses premiers patineurs samedi matin. Il s'agit là des deux projets majeurs réalisés par la division des parcs et espaces verts en 2016.
« Nous aurons un heureux problème d'achalandage », croit le conseiller Vincent Boutin, également président du comité sport et plein air. « La capacité maximale de la patinoire est de 75 personnes à la fois. Il faudra faire preuve de civisme. »
Quant aux autres patinoires extérieures, elles seront arrosées à partir de la nuit de mardi à mercredi, pour une ouverture à temps pour les Fêtes.
Autre transformation importante en 2016, celle de la piscine du parc Saint-Alphonse, devenue une piscine-plage. Elle a été bien accueillie selon la conseillère Christine Ouellet. « L'ancienne piscine coulait et il fallait constamment la remplir. L'eau était souvent froide et elle était profonde pour les petits qui ne savaient pas nager. Le concept de la plage donne confiance aux petits, qui peuvent y aller à leur rythme. Il y a eu un peu d'insatisfaction pour ceux qui aimaient faire des longueurs, mais nous avons fait l'acquisition de harnais de nage pour faire de la nage stationnaire. »
Statistiques de fréquentation
L'installation de stations de comptage de piétons et de cyclistes, sous la chaussée, a par ailleurs permis pour la première fois d'obtenir des statistiques sur la fréquentation de certains lieux. On note par exemple que plus de 570 000 piétons ont fréquenté la promenade du Lac-des-Nations, où ont circulé près de 115 000 cyclistes. Le parc des Quatre-Pins vient au deuxième rang, avec 135 000 piétons et 130 000 cyclistes, alors que le sentier de la gorge de la rivière Magog, derrière le Bureau d'information touristique, a attiré 120 000 piétons. Il s'agit d'un signe, selon Yves Tremblay, chef de la division des parcs et espaces verts, qu'il reste du travail à faire pour inciter les promeneurs à passer de l'esplanade au sentier de la gorge.
« J'espère que mes confrères et consoeurs s'en souviendront quand Destination Sherbrooke demandera des fonds pour la gorge de la rivière Magog », a réagi la conseillère Danielle Berthold.
Parmi les autres travaux réalisés cette année, 91 des 207 sections de la promenade du Marais Réal-D-Carbonneau ont été remplacées. La Ville a aussi procédé au rechargement de 10 km du réseau cyclable, rénové trois terrains de soccer et pavé 1,5 km de voies cyclables. Deux parcs canins ont été construits et deux nouveaux parcs (Normand-Dussault et Irma-Levasseur) ont été aménagés.
Selon Yves Tremblay, 2017 devrait compter moins de projets majeurs. Il s'agira d'une année où l'entretien et la mise à jour des installations seront les priorités.